Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Les Forces armées nationales burkinabè ont débusqués et neutralisés plusieurs dizaines de terroristes entre le 19 juin et le 25 juillet dernier dans les zones de Pama et Madjoari (Province de la Kompienga) a appris lundi l’AIB de source sécuritaire.  

Dans son point hebdomadaire des opérations de sécurisation de la période du 19 juin au 25 juillet dernier, la direction de la communication et des relations publiques des Armées, informent sur une opération d’envergure de l’armée pour sécuriser les zones de Madjoari et de Pama.

L’opération a permis « de débusquer et de neutraliser plusieurs dizaines de terroristes. Une importante quantité d’armement et de munitions ont été saisis », lit-on dans le point hebdomadaire.

Il y est également précisé que « des moyens de communication et de transmission, des engins explosifs, du matériel de campement et un important nombre de moyens roulants ont été récupérés ».

L’Armée nous apprend aussi qu’ « au cours de l’opération, un binôme de soldats à moto a été victime d’un engin explosif improvisé lors d’une mission d’infiltration, le 21 juillet 2021. Un soldat a été tué et l’autre blessé ».

Le point hebdomadaire précise  que « des opérations de ratissage se poursuivent dans la zone afin de retrouver d’éventuels éléments résiduels ».

Ces opérations interviennent quelques semaines après des manifestations et l’organisation d’une conférence des habitants de Madjoari (province de la Kompienga, région de l’Est) pour protester contre la prétendue abandon de leur localité par l’Etat.

Le Burkina Faso est confronté à des attaques terroristes dans plusieurs de ses localités depuis 2015 et a enregistré de nombreuses pertes en vies humaines, plus de 1,2 millions de déplacés internes et de nombreux dégâts matériels.

Agence d’information du Burkina