Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Au moins 25 personnes sont mortes d’une maladie qui était qualifiée de « foudroyante et inconnue »,  à la date du 29 janvier 2019, dans les villages de Kpégnanfoanou et de Boguel (Tapoa), selon l’Agence d’Information du Burkina. Le gouvernement réuni en Conseil des ministres ce mercredi annonce une  cause : la méningite.

Citant des sources sanitaires et administratives, l’agence précise que les 25 personnes sont mortes en l’espace de trois semaines, essentiellement dans de deux villages de la province de la Tapoa (région de l’Est). Au moment de la publication de l’information, les sources médicales de la province concernée n’avaient pas encore déterminé la cause de ladite maladie qui se manifestait par des vomissements chroniques et une forte fièvre.

Mais selon le gouvernement burkinabè qui était réuni en Conseil des ministres ce mercredi 30 janvier 2019, les décès ont été causés par  la méningite.   «Le ministre de la Santé a fait au Conseil une communication orale relative à la mort de 25 personnes de méningite dans la Tapoa. Il y a risque de méningite et les services de la santé sont à pied d'œuvre pour contrer la maladie » peut on lire sur la page Facebook du service d’information du gouvernement.

Source: AIB et SIG