Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Le top départ de la session spécial du BEPC et du Bac 2018 a eu lieu ce mardi 4 septembre 2018, à Djibo dans le Soum et à Ouahigouya dans le Yatenga. Ce lancement officiel qui marque le début du déroulement des épreuves écrites de la session, a été présidé à Djibo par le ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, Pr Stanislas OUARO et à Ouahigouya par le Secrétaire général, Pr Kalifa TRAORE. Ils étaient en compagnie des Gouverneurs de région, des autorités régionales en charge de l’éducation et des corps constitués.

En ce qui concerne les effectifs, le ministre OUARO a indiqué que pour le BEPC, 1715 candidats composent dans le Soum et 122 candidats dans la région du Nord (sites de Ouahigouya et de Bahn) tandis que pour le BAC, 405 candidats dont 396 candidats du Soum et 9 candidats venant de la région du Nord sont concernés.

A Djibo, le lancement officiel de la session spéciale a été marqué par l’ouverture officielle de la première enveloppe contenant les épreuves de philosophie de la série A au lycée provincial. Auparavant, le ministre a tenu à faire le tour de quelques salles de composition afin d’encourager les élèves à rester concentrer durant l’examen. « Je vous félicite pour avoir suivi avec abnégation les cours d’appui qu’on vous a dispensés pour vous mettre à jour. Vous faites honneur à tous ceux qui se sont battus, investis et travaillés pour la tenue de ladite session », a affirmé le Pr OUARO.

Selon le ministre en charge de l’éducation, le Gouvernement à travers l’organisation de cette session spéciale entend donner un accès équitable  et une éducation de qualité à tous les enfants du Burkina. C’est pourquoi, il a tenu à féliciter les acteurs de l’éducation, les forces vives des régions concernées ainsi que les Forces de défenses et de sécurité (FDS) pour le travail abattu qui a permis d’organiser cette session spéciale.

DCPM/ MENA