Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Trois assaillants abattus, un assaillant capturé et plusieurs armements récupérés. Tel est le bilan de l’opération menée ce 22 mai 2018 dans le quartier Ragnongo (Arrondissement 11 de Ouagadougou) par l’Unité spéciale d’intervention de la gendarmerie nationale en vue de déloger des présumés terroristes.

Selon le bilan officiel fourni  par le ministère de la sécurité, trois assaillants ont été abattus, un a été capturé. Coté Forces de sécurités,  quatre éléments ont été blessés et un gendarme blessé a succombé à ses blessures. Les tirs ont également fait 2 blessés cotés civils. 

L’opération menée a permis de récupérer plusieurs armements. 

- 3 fusils AK 47;

- 2 pistolets automatiques;

- 1 fusil mitrailleurs PKMS;

- Des explosifs, des cordons détonants et des détonateurs;

- Un obus transformé, une grenade;

- Des effets d'habillement militaire (tenue terre du Burkina)

- Des téléphones portables, de nombreuses puces de téléphone et un cahier avec des écritures en arabe.

 

Source : service de communication de la gendarmerie nationale et ministère de la Sécurité