Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

Photo: Radio Oméga

SOCIETE

Des coups de feu ont été entendus ce dimanche 19 novembre 2017 vers 21 heures sur l’avenue Kwamé Nkrumah. Selon les informations données par nos confrères de la Radio Oméga, citant des riverains, c’étaient des tirs de sommation de deux policiers pour arrêter un véhicule qui refusait d'obtempérer.

Au moment où nous bouclions ces lignes, aucune information officielle n’a été donnée sur les circonstances de ces coups de feu. Un peu plus tôt, la Gendarmerie nationale via un communiqué publié sur sa page Facebook informait en substance que « les unités de la Police Nationale et de la Gendarmerie Nationale se sont déportées sur les lieux. La situation est calme. Nous vous recommandons de rester vigilants et de signaler toute situation suspecte ou anormale. »

Le ministre en charge de la sécurité s’est rendu sur les lieux et est reparti sans aucune réaction. Aux alentours de 23 heures, nous avons fait un tour sur l’axe principal de l’avenue mais tout était calme, les principaux restaurants étaient fermés et la circulation était à la normale. Les forces de sécurité faisaient la ronde.

Notons que l’avenue Kwamé Nkrumah a été à deux reprises la cible d’attaque terroriste. L’une visant le Café restaurant le Cappuccino le 15 janvier 2016 (30 morts) et l’autre visant la Café Aziz Istanbul, le 13 aout 2017 (19 morts).