Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

©présidence du Faso

POLITIQUE

Le président Faso, Roch Marc Christian Kaboré, s’est incliné devant la dépouille de son compagnon politique et conseiller spécial, Antoine Sambo Komi, décédé dans la nuit du jeudi 26 au vendredi 27 décembre 2019.

«J’ai eu l'occasion de travailler avec Komi Sambo Antoine. C'est un ami, un frère. C'est avec beaucoup d’émotion que nous avons appris son décès», a témoigné le chef de l’État, qui a présenté ses condoléances à sa famille et à ses amis.

Pour le président du Faso, le défunt a toujours fait preuve d’intégrité dans les responsabilités occupées. «Dans toutes ses responsabilités, il a travaillé avec intégrité. Il a mis tout son ardeur au travail», a indiqué Roch Marc Christian Kaboré, qui a également mis en avant l'esprit de solidarité et de cohésion sociale promu par le disparu.

«Indépendamment de ses fonctions, il a été un repère pour la jeunesse dans des clubs de football, il a été avec des amis dans des clubs de chasse. C'est quelqu’un qui a travaillé à réunir autour de lui, les Burkinabè de sa génération et des jeunes générations», a ajouté le président du Faso. Il a également salué son esprit d'amabilité et lui a traduit toute la reconnaissance de la Nation.

Né le 31 décembre 1952, Antoine Sambo Komi, a été membre de la Commission constitutionnelle chargée la rédaction de la nouvelle Constitution, au titre de la présidence du Faso. Il fut avec le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, membre fondateur du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) en 2014.

Ancien député à l’Assemblée nationale, ancien président de la Cour suprême, Antoine Sambo Komi, réputé pour son attachement à la justice sociale, était un acteur de la révolution populaire.

Il a présidé les Tribunaux populaires de la révolution qui ont jugé et condamné des anciens Hauts-cadres de l’administration pour des faits de mal-gouvernance et de détournement de deniers publics.

Direction de la communication de la présidence du Faso