Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

Le gouvernement a décidé ce mercredi 1er août 2018 de rebaptiser l’hôpital national Blaise Compaoré. Désormais ce centre public de santé doit s’appeler Centre hospitalier universitaire de Tengandogo. C’est ce qui ressort, entre autres, du Conseil des ministres de ce 1er aout 2018.

Selon la direction de la communication du ministère en charge de la Communication, ce changement de nom de l’hôpital est relatif à la prise d’un décret portant dénomination de l’hôpital Blaise Compaoré au titre du ministère de la santé. Et selon l’information, le décret stipule en son article 1, « que l’hôpital national Blaise Compaoré est rebaptisé Centre hospitalier universitaire de Tengandogo ».

Cet hôpital moderne de 600 lits qui portait le nom de l’ancien président Blaise Compaoré, actuellement en exil en Côte d’Ivoire, a été inauguré le 25 octobre 2010. D’un coût de 45 milliards de F CFA, il avait été construit grâce au soutien financier de la Chine Taiwan. Pays avec lequel, le Burkina a rompu ses relations diplomatiques et commerciales en mai 2018.

En rappel, après la chute de Blaise Compaoré en octobre 2014, plusieurs personnes avaient souhaité le changement de nom de l’hôpital. 

En outre, le Conseil des ministres a décidé d’érigé l’hôpital de district de Bogodogo en Centre hospitalier universitaire. Un changement de dénomination qui permettra selon le ministre en charge de la Communication de recevoir des étudiants en sciences de la santé pour leur formation.

Source : DCPM/MCRP