Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

ECONOMIE

Une équipe du Ministère du Développement industriel, du Commerce, de l’artisanat et des petites et moyennes entreprises a visité le mercredi 25 mai 2022 quelques boulangeries de la ville de Ouagadougou. La sortie de terrain a pour objectif de vérifier sur le terrain l’application du prix de la baguette de pain de 200 grammes fixé à 150 FCFA.

Ce sont au total six (06) boulangeries de la capitale qui ont été visitées par le Chef de Département des Investigations et du contrôle de la brigade mobile de contrôle économique et de la répression des fraudes. Des hommes de média ont également pris part à ce contrôle. Cette visite inopinée a été effectuée dans le cadre du contrôle des prix du pain suite à la diffusion d’une information publiée sur les réseaux sociaux faisant cas de l’augmentation du prix de la miche de pain de 200 grammes de 150 francs à 200 francs CFA. Le mardi 24 mai 2022, le Ministère en charge du Commerce avait réagi après  cette information par un communiqué officiel pour rappeler aux acteurs de la boulangerie le prix du pain en vigueur. 

Lors de ce contrôle il s’est avéré que certains responsables de boulangeries ont  augmenté le prix de la miche de pain de 200 grammes à 200 francs, au détriment d’autres qui ont conservé l’ancien prix qui est de 150 francs. L’équipe de contrôle a alors procédé à la fermeture des boulangeries qui n’ont pas respecté le prix normal qui est de 150 francs et les responsables sont convoqués le vendredi 27 mai 2022 à la Direction du contrôle des prix. 

« Nous allons appliquer les textes en la matière et les sanctions peuvent être pécuniaires comme pénales », a indiqué le Chef de Département des Investigations et du contrôle de la brigade mobile de contrôle économique et de la répression des fraudes, Amadou YAMEOGO. 

Ces contrôles se poursuivront dans les treize (13) régions du Burkina Faso jusqu’à ce que le prix du pain soit respecté dans toutes les boulangeries. 

Le Service d’information du gouvernement