Aujourd'hui,
URGENT
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  

SPORT

Les Etalons du Burkina croisent les crampons avec les Mourabitounes de la Mauritanie ce vendredi 22 mars 2019 au stade du 4-août de Ouagadougou. Match comptant pour la dernière journée des éliminatoires de la CAN Egypte 2019, les Étalons qui ont l’obligation d’une victoire vont devoir aller au front sans Dylan Ouédraogo, Patrick Malo, Alain Traoré (blessés) et Bertrand Traoré incertain.

Les poulains de Paulo Duarte ont l’obligation d’une victoire avant d’espérer que le Botswana tienne tête à l’Angola dans cette poule. Mais à la conférence de presse d’avant match ce jeudi, l’entraineur des Étalons s’est montré peu rassurant. En effet, quatre joueurs de Duarte sont à l’infirmerie. Malgré ce handicap, il entend jouer crânement ses chances.

Mais pourquoi convoquer des joueurs blessés ? A cette question, Paulo Duarte fait remarquer que ce ne sont que des blessures passagères. Pour le cas de Bertrand Traoré, Duarte dit attendre la dernière réaction du joueur avant de décider s’il jouera ou pas. «C’est un coup dur pour moi mais je ne peux pas faire autrement. C’est malheureusement la réalité des joueurs burkinabè. A chaque match, il y a des blessés. En plus, le Burkina n’a pas assez de joueurs en Ligue 1», argumente Duarte.

Contrairement à homologue burkinabè, Moustapha Sall, l'entraineur de la Mauritanie n’a qu’un seul joueur à l’infirmerie. L'entraîneur se réjouit de cette situation et entend jouer pour le prestige afin de donner une belle image de la Mauritanie. 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir