Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SPORT

Les Etalons locaux du Burkina joue gros ce samedi 20 janvier 2018 à Agadir au Maroc. Dans le cadre du Championnat d’Afrique des nations qui se tient du 13 janvier au 4 février au Maroc, les poulains de l’entraineur Drissa Traoré dit Saboteur doivent absolument gagner le match face aux Diables rouges locaux du Congo pour espérer aller au second tour.


Dans cette rencontre de samedi les Congolais ont une longueur d’avance sur les Burkinabè pour avoir gagné leur premier match face au Cameroun. Pour avoir fait match nul (0-0) face à l’Angola, les hommes de Saboteur ont désormais le dos au mur et devront jouer leur va-tout dans cette opposition avant d’affronter le Cameroun à la dernière journée. Face à la presse ce vendredi, Saboteur dit avoir pris la mesure de la tâche qui attend ses joueurs. Il faudra non seulement gagner mais aussi avec la manière pour faire oublier cette débâcle des nôtres lors de la première journée.    

«L'équation de demain c'est de jouer, de se battre et de gagner. Nous allons faire des retouches. On va aussi récupérer les blessés et un joueur suspendu. Nous aurons donc notre équipe type. Le Congo vient avec sa détermination, le Burkina vient aussi avec sa détermination. A nous de savoir tirer profit des faiblesses du Congo et exploiter nos forces. On verra demain», a laissé entendre Saboteur.

Pour sa part, l'entraîneur des Diables rouges du Congo, Barthélemy Ngatsono, considère ce match face aux Etalons de capital : «Le plus long chemin commence par le premier pas. Nous avons déjà oublié cette victoire contre le Cameroun. Nous sommes concentrés sur le match le plus capital, celui contre le Burkina demain. On ne peut pas juger une équipe sur un match. Le Burkina, malgré son nul, est à respecter, surtout qu'il joue sa dernière carte. A nous de jouer pour ne pas avoir des regrets à la fin.»