Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SPORT

Les Etalons junior du Burkina ont perdu leur deuxième match face à la Côte d’Ivoire ce dimanche 23 juillet 2017 dans le cadre des VIIIè jeux de la Francophonie qui se tient à Abidjan.


Après avoir fait match nul face au Liban le vendredi dernier, les poulains de l’entraineur Séraphin Dargani avaient l’obligation de battre le pays organisateur afin d’espérer passer au second tour dans cette compétition. Face à un adversaire qui avait perdu son premier match face à la Guinée, l’équation n’était pas simple à résoudre. Même si Ivoiriens et Burkinabè ont fait match égal dans les tribunes, la réalité fut tout autre sur le terrain.

Malgré la volonté des coéquipiers du capitaine Ben Aziz Zagré, les Ivoiriens ont réussi à inscrire l’unique but de la rencontre à la 74è mn de jeu grâce à Thierry Martial Kassi. «Après avoir perdu face à la Guinée, il fallait gagner ce match à tous prix et nous avons réussir à le faire grâce au soutien de notre public», a confié Braciano Willy Bi Ta, le capitaine des Eléphanteaux. Pour sa part, Ben Aziz Zagré estime que la chance n’était pas du côté du Burkina. «Nous avons travaillé mais les dieux n’ont pas voulu cette victoire pour le Burkina. C’est la loi du football et nous espérons prendre les trois points face à la Guinée pour nous repositionner», foi de M. Zagré.

En rappel, le Cameroun et le Mali ont fait match nul (0 – 0),
le Niger a été tenu en échec par le  Congo Brazzaville (1 – 4), le Liban a perdu son second match face à la Guinée (1-2) et le Niger a perdu face au Mali (0-3). Le Burkina joue son dernier match de poule le mardi prochain face à la Guinée.