Aujourd'hui,
URGENT
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  

Le ministre Ousséni Compaoré s’entretenant avec deux des blessés.

SOCIETE

Le ministre de la sécurité, Ousséni Compaoré est allé constater ,de visu, en fin de matinée , les dégâts de l’attaque de la mosquée de la cité universitaire de Kossodo. Cette attaque surprise au cocktail molotov a été perpétrée au moment où les fidèles musulmans de la cité universitaire étaient , le vendredi 06 novembre 2020,en pleine prière du soir. 

Une enquête a été immédiatement diligentée pour identifier les mobiles et les auteurs de l’attaque qui ont ,illico presto , pris la poudre d’escampette après le forfait.

Le bilan de cette attaque fait état d’un blessé avec des fractures  (encore à l’hôpital) et cinq blessés légers qui ont déjà regagné la cité.

Après la visite de la mosquée, Ousséni Compaoré a longuement échangé avec les blessés qui ont souhaité que le gouvernement puisse leur procurer un peu plus de sécurité et de quiétude .Toutes choses qui devraient leur permettre de poursuivre leurs études en toute confiance et sérénité.

Dans cette veine, le ministre de la sécurité a rassuré les étudiants en les faisant connaître que le gouvernement a pris toutes les dispositions pour sécuriser la cité universitaire de Kossodo.

D’où la présence protectrice et dissuasive des forces de sécurité qui sont déjà déployées aux alentours et dans la cité.

Au cours de cette visite, il a également annoncé que les différents frais liés aux soins des blessés seront entièrement pris en charge par le gouvernement.

C’est après une  visite au blessé (encore admis au CHU Yalgado Ouédraogo) que le ministre de la sécurité a mis un terme à cette sortie .

Dcpm /Msecu