Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: au moins 62 migrants sont morts dans le naufrage de leur embarcation au large de la Mauritanie
Burkina: le budget de l’Etat gestion 2020 se chiffre en recette à 2 233,316 milliards FCFA et en dépenses à 2 518,456 milliards FCFA 
5e RGPH: la ministre en charge de la famille, Laurence Ilboudo plaide pour un recensement exhaustif des personnes en situation de  handicap
Burkina: les pétards pour divertissement toujours interdits (ministère du Commerce)
Environnement: 2019 achève la décennie la plus chaude jamais enregistrée, selon l’ONU (RFI)
Gabon: arrestation de Brice Laccruche, ex-chef de cabinet du président Bongo
Burkina: une vingtaine de terroristes abattus  à Toéni (Boucle du Mouhoun) et Bahn (Nord)
Football: l'attaquant burkinabè, Jonathan Pitroipa met fin à sa carrière internationale après 13 années
Burkina: «75 % des sources d’infections du VIH chez les couples, viennent des prostitués» (Etude)
Football: l'Argentin Lionel Messi remporte son 6e ballon d'or, un record

SOCIETE

14 fidèles chrétiens ont été tués au cours du culte dominical de ce 1er décembre 2019 dans le village de Hantoukoura, département de Foutouri, province de la Komandjari, Région de l'Est, par des hommes armés non identifiés.

Selon le gouverneur de la Région, les forces de défense et de sécurité déployées sur le lieu de l'attaque ont pris en charge les blessés et mené une opération de ratissage.

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, réagissant à cette attaque sur sa page Facebook, a condamné une attaque « ignoble ». « Ce dimanche 1er décembre, jour du Seigneur pour les chrétiens, une attaque barbare contre l’église protestante de Hantoukoura dans le département de Foutouri, dans la province de la Komondjari, a fait 14 morts et plusieurs blessés. Par ces actes ignobles, les ennemis du Burkina Faso veulent porter atteinte à notre vivre-ensemble. Nous les vaincrons. Je présente mes condoléances aux familles éplorées, et souhaite prompt rétablissement aux blessés. » Tel a été le contenu de son post.

 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé