Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

Photo: Libre info

SOCIETE

Un individu suspect a été abattu aux alentours du camp Guillaume Ouédraogo à Ouagadougou, au Burkina Faso,  dans la nuit du 26 au 27 novembre, révèle un communiqué du procureur militaire, le magistrat-commandant Pascaline Zoungrana. 

D’après le communiqué, ce sont les populations riveraines du camp Guillaume Ouédraogo qui ont appréhendé l’homme  et l’ont dénoncé auprès du piquet du groupement central des armées. «Conduit au poste de garde du camp, l’individu a tenté de s’échapper pendant que les éléments de garde procédaient aux formalités pour son transfèrement. Réfusant d’obtempérer aux multiples tirs de sommation, l’individu a été neutralisé», relate le document. 

Des documents d’identité de trois personnes différentes et d’autres effets dont une arme blanche ont été retrouvés sur lui.

Le procureur militaire, qui s’est rendu sur les lieux, a ouvert une enquête. 

Le dimanche 13 janvier 2019 dans la soirée, un automobiliste qui avait enfreint les consignes en vigueur dans la zone du camp avait contraint les militaires de garde a procédé à des tirs de sommation. Il y avait eu au moins un blessé parmi les noctambules qui passaient par là.