Aujourd'hui,
URGENT
Côte d'Ivoire: décédé le 8 juillet 2020, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly inhumé le  17 juillet à Korhogo. 
Mali: le Premier ministre a déclaré vouloir former "très rapidement" un gouvernement d'ouverture.
Mali: plusieurs figures de l'opposition arrêtées samedi après des troubles quasi insurrectionnels qui ont fait quatre morts. 
Présidentielle: Roch Marc Christian Kaboré officiellement investi par le MPP pour briguer un nouveau mandat en novembre 2020.
Transports: la liaison ferroviaire entre la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso a repris mercredi 8 juillet 2020 sur l'ensemble de la ligne. 
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 

SOCIETE

Le mercredi 23 octobre 2019 à Ouagadougou, l'impétrante Esther Delwendé Kosimbo a soutenu avec brio sa thèse unique de doctorat en sciences de l'information et de la communication de l'université Pr Joseph Ki-Zerbo. Le jury, présidé par le Pr. Mahamadé Sawadogo, a apprécié et accepté son travail en lui décernant la mention «très honorable».  «L'entreprise de presse en ligne au Burkina Faso: organisation et perspectives d'évolution» est le thème de sa thèse.

Esther Delwendé Konsimbo de l’Institut panafricain d'étude et de recherche sur les médias, l'information et la communication (Ipermic) s'est défendue devant un jury composé de professeurs de l'Université de Ouagadougou et d'Abidjan en Côte d'ivoire. Face au jury,  elle a soutenu que la gratuité de la presse en ligne ainsi que sa facilité d'accès par les internautes empêchent son évolution. Cet état de fait entrave son épanouissement contrairement aux médias traditionnels tels que la radio, la télévision et la presse écrite. Aussi, de son travail qui a porté essentiellement sur cinq médias en ligne de la ville de Ouagadougou dont Fasozine.com, il ressort que les reportages facturés et les publi-reportages sont la principale source de revenus. 

Cependant, les salaires du personnel sont aussi les principales charges. « Nous avons travaillé sur l'entreprise de presse au Burkina Faso, son organisation et son évolution pour savoir pourquoi les promoteurs créent des sites de presses en ligne, comment ces organes sont gérés et comment ils fonctionnent et quelles sont les stratégies qu'ils pourront adopter pour être viables et rentables » a expliqué l'impétrante Esther Konsimbo. 

La désormais docteur en sciences de l'information et de la communication a reçu la mention très honorable au vu de la qualité de son travail. « Je suis comblé parce qu'elle a fait un travail qui, à l'origine était bon par excellence et je suis très ravi de savoir que les autres membres du jury ont eu la même opinion que moi. C'est un excellent travail qui fait l'état des lieux de la presse en ligne au Burkina Faso. Elle a cerné les différents aspects aussi bien historiques et surtout socio économiques et par rapport à la viabilité. C'est un travail qui mérite d'être publié » s'est réjoui Pr serge Théophile Balima, son directeur de thèse.