Aujourd'hui,
URGENT
Kantchari: Bapandi Ouoba, policier municipal, tué dans la nuit du 3 au 4 août 2020 à son domicile par des hommes armés non identifiés.
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 
Burkina: le 1er ministre, Christophe Dabiré, a signé le mercredi 29 juillet 2020, un décret portant réouverture des frontières aériennes. 
Covid-19: la République populaire de Chine offre 46 respirateurs au Burkina Faso. 
Ouagadougou: plus de 200 moutons mis en fourrière par la police municipale à la veille de la Tabaski.   
Covid-19: les pertes du tourisme mondial s'élèvent à 320 milliards de dolllars (Organisation mondiale du tourisme).  

©Mouhamadou Birom Seck / CICR

SOCIETE

Ceci est un communiqué de presse de l’Action humanitaire Citoyenne « Faisons un Geste » à l’endroit des déplacés internes. Les initiateurs informent que la clôture de leur collecte interviendra le 31 octobre prochain raison pour laquelle ils invitent les populations à manifester davantage leurs solidarités.

Le groupe de plaidoyer « Sécurité humaine » de la CODEL, composé de l’association SEMFILMS (chef de file), du CNP-NZ, du RAJ, du RAPPED et du WANEP, et rejoint par d’autres organisations de la société civile et de citoyens bénévoles, a lancé l’action humanitaire citoyenne « Faisons un geste » le 1er aout 2019. Cette initiative vise d’une part à mobiliser une conscience citoyenne afin de faire du citoyen le premier acteur de l’humanitaire, et d’autre part, à mettre sur l’agenda politique du gouvernement, la situation des déplacés internes. Aussi, il s’agissait de pouvoir apporter une contribution concrète en termes de besoins essentiels suite aux appels incessants des déplacés internes.

Prévue pour une durée de 03 mois, la collecte sera close le 31 octobre 2019. Durant les trois mois, de bonnes volontés ont fait parler leur cœur, et ont fait le geste qui soulage. De nombreux gestes combinés ont permis d’apporter du réconfort aux personnes déplacées internes. Ces dons en nature et en espèces, ont permis de rassembler des vivres, des vêtements, et des kits de première nécessité afin de venir en aide à plus d’un millier de personnes déplacées internes à Barsalogho, Ouahigouya et Kongoussi.

Malheureusement, le besoin reste immense et les sollicitations affluent de plusieurs localités. Très reconnaissants pour les efforts consentis par chaque contributeur, nous exhortons les personnes sensibles à la souffrance des déplacés internes, à manifester leur solidarité, afin d’apporter du réconfort à ceux qui se retrouvent loin de chez eux et dépourvus du minimum vital, du fait de l’insécurité.

Un bilan final chiffré sera disponible lors d’une conférence de presse à la fin de l’action, après la dernière remise de dons.

Alors, à vos cœurs, « FAISONS UN GESTE » pour les personnes déplacées internes du Burkina Faso, la collecte prend fin le 31 octobre.

Voici les contacts pour encore faire un geste :

Les mobiles money : 01 56 53 56 (Mobicash) 07 69 41 41 (Orange Money)

Compte Ecobank Semfilms/Faisons un geste : RIB : BF083    00001     170 1060 20 009     09

Fait à Ouagadougou le 23 octobre 2019

Pour le Groupe d’Action Humanitaire

« FAISONS UN GESTE »

Luc DAMIBA, Président de Semfilms

Contacts : (+ 226) 25407616/ 64 27 47 55

 

Sondage

Un rapport de l’Assemblée nationale préconise le découplage des législatives et de la présidentielle et la tenue des législatives en 2021 à cause de la situation sécuritaire. Partagez-vous cet avis ?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé