Aujourd'hui,
URGENT
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  

Alizèta Sanou/Kouda promotrice de l'institut Horlina

SOCIETE

L'Institut de beauté et de santé Horlina propose à la clientèle une panoplie de produits naturels. Horlina, c'est aussi une gamme de produits cosmétiques et alimentaires d'une soixantaine d'éléments. L'ouverture officielle cet nouvel institut a eu lieu le samedi 7 septembre 2019 à Ouagadougou en présence de la promotrice Alizèta Sanou/Kouda, archiviste de formation.

'L'idée de transformer les produits naturels pour les soins de beauté et surtout de santé, est parti d'un certain nombre de voyages que j'ai effectué. Je me suis rendu compte que dans ces pays, l'on avait des produits faits à base de plantes naturelles. Ces produits destinés aux soins de beauté et de santé et au bien-être des populations desdits pays est aussi vendus hors de leurs frontières.  Une sorte de promotion et de valorisation des produits et partant du pays. Je me suis dit pourquoi ne pas en faire autant dans mon pays car, c'est un créneau qui pouvait être porteur comme n'étant pas saturé et un créneau qui peut être source d'employabilité des femmes et des jeunes, d'où l'idée de créer un centre comme Horlina", a expliqué la promotrice Alizèta Kouda dont l'objectif principal est de valoriser les produits locaux.

En plus d'une multitude de produits naturels déjà existants tels que les savons, les anti rides, les anti tâches, les huiles essentielles entre autres, l'institut Horlina se lance ainsi dans la transformation et la production des produits naturels pour les soins de santé. Pour ce faire, aux produits cosmétiques, s'ajoutent cinq infusions à savoir l'infusion rein, aphrodisiaque, minceur, fémina et l'infusion relax. L'institut Horlina est aussi une autre dimension de massage, une salle de relaxation, des soins corporels et un espace de formation. Aux dires de la promotrice, l'espace de formation est surtout de permettre aux jeunes de pouvoir apprendre, se former afin de s'auto-employer et d'employer d'autres jeunes.

Portant plusieurs "casquettes", notamment de fonctionnaire d'État, femme au foyer et entrepreneurs, dame Sanou tient à donner l'exemple de femme battante à ses filles. ‹‹Etre femme est un véritable atout. C'est aussi de montrer une autre image de la femme à mes filles. Pas celle qui se lamente, qui tend la main, mais celle qui, quand elle veut elle peut'', a martélé cette archiviste de profession.

Il est à noter que l'institut Horlina ambitionne mettre en place une coopérative de femme pour transformer les produits naturels pour les soins de santé et les cosmétiques.