Aujourd'hui,
URGENT
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  

SOCIETE

En tout 29 personnes ont été tuées ce samedi 8 septembre 2019 dans le Centre-Nord et le Sahel du Burkina Faso dans deux attaques meurtrières.  

La première attaque de nature terroriste a été perpétrée ce  dimanche 8 septembre 2019 contre un convoi de vivre sur l’axe Dablo-Kelbo a entraîné la mort de 14 civils et des dégâts matériels important, selon un communiqué du ministère de la Communication et des Relations avec le parlement du Burkina Faso.

«Le gouvernement réitère sa disponibilité à accompagner les organisations et les institutions intervenant dans l’action humanitaire pour la réussite de leur mission», assure le document.  

Sur l’axe Barsalogho-Guendbila, c’est un camion de transport qui a sauté sur un engin explosif improvisé, rapporte un second communiqué.

Le bilan provisoire fait état de 15 morts et de six blessés qui ont été évacués vers des centres de santé. 

«Ce drame intervient alors que d’importants efforts de sécurisation en cours dans cette région», fait remarquer le communiqué, en appelant les populations et les transporteurs à se «conformer aux consignes de sécurité et à s’assurer de la praticabilité des voies par une collaboration avec les Forces de défense et des sécurité»

Le 19 août 2019, 24 soldats avaient été tués dans une attaque menée par des terroristes contre une unité militaire dans le nord du Burkina Faso.