Aujourd'hui,
URGENT
Soum: le grand imam de la ville de Djibo a été enlevé ce mardi 11 août 2020 à la mi journée (infowakat.net). 
Sport: la jeunesse de Tampouy rend hommage au défunt journaliste Yannick Sankara à travers le tournoi "Génération consciente". 
Politique: la réception des dossiers de candidature à la présidentielle de 2020 au Burkina Faso fixée du 28 septembre au 3 octobre.
Burkina: un syndicat de journalistes dénonce des intimidations sur les travailleurs des médias publics. 
Culture: le Fonds de soutien du président du Faso aux acteurs culturels reçoit les dossiers de candidature à partir du 12 août 2020. 
Armée: 2250 nouveaux soldats présentés au drapeau le 7 août 2020, au camp militaire Ouezzin-Coulibaly de Bobo-Dioulasso.
Burkina: un rassemblement de soutien à Blaise Compaoré interdit à Ouagadougou. 
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   

SOCIETE

Trois policiers en mission de sécurisation d’un camp de réfugiés sont tombés après une embuscade tendue ce 15 août 2019 par des individus armés sur l’axe Djibo-Mentao, au nord du Burkina Faso,  selon ce communiqué de l’Alliance police nationale (APN), un des syndicats de la police. 

«Une attaque odieuse et barbare a été perpétrée dans la matinée du 15 août 2019 sur l’axe Djibo-Mentao contre une équipe de police qui se rendait à Mentao pour la sécurisation du camp des refugiés.

Cette barbarie infâme a causé la mort de nos trois collègues dont les sergents de police Rabo Rahim, Ouédraogo Florent et Dabilgou Charles et occasionné un blessé.

Suite à cette vilenie asymétrique dont les auteurs n’ont pas encore été identifiés, APN adresse ses sincères condoléances aux familles de nos braves disparus et souhaite un prompt rétablissement au blessé.

APN invite l’ensemble des forces de défense et de sécurité à la solidarité et à la fraternité en mutualisant leur force pour plus d’efficiences.

Que nos FDS ne se laissent pas ébranler par une telle ignominie. Bien au contraire, ces évènements nous exhortent à redoubler d’ardeur et de vigilance pour faire échec à de tel projet.

Aux populations des villes et des campagnes, APN rappelle que leur collaboration est indispensable car l’information est un facteur très déterminant dans l’anticipation contre la survenue de ce genre de tragédie.

Enfin, APN réitère son interpellation aux autorités burkinabè sur la nécessité de réadapter l’équipement des policiers afin qu’ils puissent faire face aux défis sécuritaires actuels.»

Le Secrétariat à la Communication et aux Relations Extérieures