Aujourd'hui,
URGENT
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans
Burkina: 2136  policiers pour servir « patriotiquement » la Nation
Ouagadougou: 11 personnes décèdent au cours de leur garde-à-vue, le parquet ouvre une information judiciaire
Espace: l’Inde reporte le lancement de sa seconde mission lunaire
Football: la finale de la CAN 2019 opposera le vendredi 19 juillet au Caire, le Sénégal à l'Algérie
Burkina: l'ancien Premier ministre, Paul Kaba Thiéba prend officiellement les rênes de la Caisse des dépôts et consignations
Soudan: le régime militaire annonce avoir déjoué une «tentative de coup d’État»
Paludisme: «La tendance de la mortalité est en baisse» au Burkina Faso (AIB)
Coopération: le Burkina Faso et le Niger signent un accord pour le développement de leur zone frontalière (AIB)

SOCIETE

Le Haut-commissaire de la province de la Comoé a décidé de suspendre les activités relatives à la chefferie coutumière dans le canton de Banfora et d'instaurer un couvre-feu après les affrontements meurtriers qui ont opposé les partisans de deux prétendants dans la nuit du dimanche 16 au lundi 17 juin 2019, selon un décret et un communiqué du Haut-commissariat.  

«En raison des troubles à l’ordre public liés à l’intronisation du chef de Canton de Banfora, il est procédé à la suspension de toutes activités relatives à la chefferie coutumière dans ledit canton pour compter de ce jour 17 juin 2019 jusqu’à nouvel ordre», peut-on lire dans ledit décret. 

Par ailleurs, un couvre-feu a été instauré dans la commune de Banfora, de 22h à 5h, pour compter de ce 17 juin 2019, jusqu’à nouvel ordre, précise un communiqué. 

D'après nos confrères de radio Oméga, deux prétendants se disputent depuis des mois le fauteuil de chef de Canton de Banfora, ce qui a engendré une crise.

«Le premier intronisé le 16 mars dernier est Aboubacar Gnambon Hema dit Fadouga ll. Il est le troisième fils du défunt chef de canton Yoyé Hema. Il occupe actuellement la cour royale. Le second intronisé le 16 juin dernier est Sibiri Hema dit Djana II. Il est le cousin du défunt chef de canton. Il s’est vu refuser l’accès à la Cour royale après son intronisation», explique radio Oméga.

La même source précise que la querelle de succession entre l’oncle et le neveu depuis le décès de Yoye Hema le 28 juillet 2018 ont occasionné des heurts autour de leurs deux intronisations. 

La tension s’est muée en affrontements violents lundi 17 juin 2019 aux environs de 4h du matin, occasionnant la mort de deux personnes aux alentours de la cour royale, selon Oméga. 

Samedi et dimanche, 3 blessés ont été enregistrés dans les heurts autour de la même Cour royale.

Le canton de Banfora compte 107 villages.

 

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé