Aujourd'hui,
URGENT
Niger: après trois ans d'absence, l'opposant Hama Amadou est rentré dans son pays ce jeudi 14 novembre
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré relâché «sans aucune charge»
Burkina: le Front patriotique pour le renouveau (FPR), parti d'opposition, du Dr Aristide Ouédraogo suspendu pour 3 mois
RDC: la France annonce 65 millions d'euros d'aides au pays
Football: les Étalons du Burkina font match nul (0-0) face à l'Ouganda au titre de la 1re journée des éliminatoires de la Can 2021
Coopération: l’Algérie prête à mettre son expérience à la disposition du Burkina dans la lutte contre le terrorisme
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré interpellé par la police 
Economie: la Chine veut apporter plus d'opportunités à la croissance économique mondiale
Education: le Burkina veut rendre effective l’obligation de la scolarisation des enfants de 06 à 16 ans d’ici à 2030
Burkina: hausse du taux brut de scolarisation au primaire passant de 33,8% en 1994 à 88,5% en 2017 (Officiel)

le ministre de l'Education nationale procédant à l'ouverture de l'enveloppe des épreuves

SOCIETE

C’est parti pour la session 2019 du Certificat d’études primaires (CEP). 419 260 candidats sont inscrits pour cette session soit un taux d’accroissement de plus de 7% cette année. 

Le ministre en charge de l’Education nationale, M. Stanislas Ouaro a procédé ce mardi 11 juin 2019 au lancement officiel du CEP dans la commune rurale de Koubri (Région du Centre). Pour la première épreuve de la rédaction, les élèves devaient faire le récit d’une promenade qu’ils ont fait. 

Cette année, l’effectif connait une baisse avec près d’un millier de candidats dans certaines  zones touchées par l’insécurité qui ne composeront pas en même temps que leurs camarades. Mais un examen spécial sera organisé pour eux. « Nous avons malheureusement  au regard du contexte sécuritaire été obligés  hier soir d’annulé l’examen du CEP à Gasséliki. Après l’attaque d’Arbinda, les populations se sont dispersées et il n’était pas possible de réunir les enfants. Ils sont au nombre de 68. Très bientôt on pourra dire quels sont les élèves pour lesquels nous prononcerons une année blanche et quels sont les élèves qui auront une session spéciale d’examen » a laissé entendre M. Stanislas Ouaro.

Le taux de succès à la session de 2018 était d’environ 65%. Rendez-vous est pris le 20 juin prochain pour les premiers résultats.

                                                                                       

 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé