Aujourd'hui,
URGENT
Kantchari: Bapandi Ouoba, policier municipal, tué dans la nuit du 3 au 4 août 2020 à son domicile par des hommes armés non identifiés.
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 
Burkina: le 1er ministre, Christophe Dabiré, a signé le mercredi 29 juillet 2020, un décret portant réouverture des frontières aériennes. 
Covid-19: la République populaire de Chine offre 46 respirateurs au Burkina Faso. 
Ouagadougou: plus de 200 moutons mis en fourrière par la police municipale à la veille de la Tabaski.   
Covid-19: les pertes du tourisme mondial s'élèvent à 320 milliards de dolllars (Organisation mondiale du tourisme).  

©Radio Oméga

SOCIETE

Selon cette dépeche de l'Agence d'Information du Burkina (AIB), un prêtre d’origine espagnol a été mortellement poignardé ce vendredi 17 mai 2019 et un autre blessé, par leur ancien cuisinier qui avait été remercié, il y a deux mois.

Un ancien cuisinier du centre Don Bosco de Bobo-Dioulasso (Ouest-365km), s’est présenté le vendredi 17 mai 2019 au moment du déjeuner dans ledit centre. Il a poignardé mortellement le prêtre économe d’origine espagnol et blessé un autre. A l’hôpital, un agent de santé a confié à l’AIB que le blessé a reçu six coups de couteaux et que sa vie est maintenant hors de danger. L’agresseur a été remercié il y a deux mois, a échappé à la vindicte populaire grâce à la police qui a réussi à l’exfiltrer.

Ce drame intervient au moment où les communautés religieuses sont maintenant prises à partie par des terroristes, notamment dans le Nord et le Centre nord du pays. Des terroristes ont assassiné un iman et son fils, le 14 mai 2019 à Dori (Nord). Le lundi 13 mai 2019 dans le Bam (Centre-nord), quatre fidèles ont été exécutés par des terroristes, pendant une procession avec une statue de la Vierge Marie. La veille, six chrétiens dont un prêtre ont été tués à Dablo (Centre-nord) pendant la messe. Le 5 mai 2019, un pasteur et cinq fidèles ont été tués par des terroristes, à la fin de leur culte religieux dans le Soum (Nord). Le 15 février 2019, un prêtre espagnol (Don Bosco) en service au Togo et qui s’apprêtait à s’installer définitivement au Burkina Faso, a été tué à la frontière entre les deux pays, lors d’une attaque terroriste qui a aussi coûté la vie à quatre douaniers burkinabè.

Agence d’information du Burkina

Sondage

Un rapport de l’Assemblée nationale préconise le découplage des législatives et de la présidentielle et la tenue des législatives en 2021 à cause de la situation sécuritaire. Partagez-vous cet avis ?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé