Aujourd'hui,
URGENT
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  

©Radio Oméga

SOCIETE

Selon cette dépeche de l'Agence d'Information du Burkina (AIB), un prêtre d’origine espagnol a été mortellement poignardé ce vendredi 17 mai 2019 et un autre blessé, par leur ancien cuisinier qui avait été remercié, il y a deux mois.

Un ancien cuisinier du centre Don Bosco de Bobo-Dioulasso (Ouest-365km), s’est présenté le vendredi 17 mai 2019 au moment du déjeuner dans ledit centre. Il a poignardé mortellement le prêtre économe d’origine espagnol et blessé un autre. A l’hôpital, un agent de santé a confié à l’AIB que le blessé a reçu six coups de couteaux et que sa vie est maintenant hors de danger. L’agresseur a été remercié il y a deux mois, a échappé à la vindicte populaire grâce à la police qui a réussi à l’exfiltrer.

Ce drame intervient au moment où les communautés religieuses sont maintenant prises à partie par des terroristes, notamment dans le Nord et le Centre nord du pays. Des terroristes ont assassiné un iman et son fils, le 14 mai 2019 à Dori (Nord). Le lundi 13 mai 2019 dans le Bam (Centre-nord), quatre fidèles ont été exécutés par des terroristes, pendant une procession avec une statue de la Vierge Marie. La veille, six chrétiens dont un prêtre ont été tués à Dablo (Centre-nord) pendant la messe. Le 5 mai 2019, un pasteur et cinq fidèles ont été tués par des terroristes, à la fin de leur culte religieux dans le Soum (Nord). Le 15 février 2019, un prêtre espagnol (Don Bosco) en service au Togo et qui s’apprêtait à s’installer définitivement au Burkina Faso, a été tué à la frontière entre les deux pays, lors d’une attaque terroriste qui a aussi coûté la vie à quatre douaniers burkinabè.

Agence d’information du Burkina