Aujourd'hui,
URGENT
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  

SOCIETE

Les deux touristes français disparus depuis mercredi au Bénin ont été enlevés, selon la chaîne de télévision France 24, qui cite des sources mauritaniennes et maliennes. Leur guide béninois a quant à lui été tué.

«Des sources mauritaniennes et maliennes confirment que le chauffeur aurait été retrouvé mort, tué par balles. Le véhicule qui les transportait est calciné. Il a été retrouvé à moins d'une centaine de kilomètres de la frontière avec le Burkina Faso», rapporte la chaîne, qui ajoute que «Les deux Français seraient dirigés vers le Mali».

Les deux touristes français étaient en vacances dans le parc national de la Pendjari, dans le nord du pays. Ce parc, prisé pour sa faune sauvage, est frontalier de l'est du Burkina Faso, dans une zone forestière et réputée poreuse. Ils ont été enlevés avec leur guide, qui a lui été tué. 

Ces derniers mois, plusieurs experts et sources sécuritaires prévenaient que le nord des pays côtiers de l'Atlantique comme le Togo et le Bénin étaient vulnérables face à la stratégie d'expansion et de multiplication des fronts adoptés par les groupes armés liés à Al-Qaïda et l'organisation État islamique.