Aujourd'hui,
URGENT
Egypte: l'Onu demande une enquête indépendante sur la mort de l'ancien président Mohamed Morsi
Gabon: colère des femmes gabonaises après la suppression du ministère dédié à l’Égalité
Burkina: le CICR renforce les capacités des journalistes sur la couverture «responsable» des conflits armés
Procès Putsch: le parquet militaire requiert la prison à vie pour les généraux Gilbert Diendéré et Djibril Bassolé. 
Procès Putsch: le parquet militaire demande la destitution des généraux Diendere et Bassole de leur grade. 
Burkina: l’ex parti au pouvoir, le CDP,  accuse certains de ses membres de vouloir sa liquidation (AIB)
Sondage: le président Roch Marc Christian Kaboré obtient la note de 4,72/10 pour sa gouvernance dans le 1er semestre de 2019
Football: les Étalons du Burkina classés 9e en Afrique et 59e au niveau mondial par la Fifa au mois de juin 2019
Gambie: le gouvernement saisit les biens et les avoirs de Yahya Jammeh
Burkina: 110 508 candidats inscrits à la session 2019 du baccalauréat

SOCIETE

Selon cette dépêche de l’AIB, au moins sept personnes été ont blessées dans un accident de la route, impliquant un camion de marchandises, dans la nuit de mardi à mercredi sur la nationale N°22 Ouaga –Kongoussi.

L’accident est survenu à l’entrée de Kongoussi, autour de 3 heures du matin quand le camion de transport de marchandises a vu une de ses roues avant, s’éclater. Interrogé par l’AIB sur le lieu de l’accident, le conducteur du camion Abdoul Ganiou Kaboré a surtout indexé le mauvais état de la route.

« Vous savez que la route n’est pas bonne entre Malou et Kongoussi. Il y a de nombreux trous qui nous empêchent de circuler.  Nous étions chargés en direction de Djibo. Et arrivée en ces lieux, ma roue avant s’est éclatée et j’ai fini ma course hors de la chaussée. C’est déplorable parce que la route est défectueuse. Nous déplorons sept blessés qui étaient sur le marchandise et de nombreux dégâts matériels » a-t-il expliqué.

Les blessés ont été évacués à l’hôpital de Kongoussi et leurs vies sont hors de danger. Mais en attendant que la police de Kongoussi qui a fait le constat,  situe sur les vrais mobiles de l’accident, il a été recommandé la prudence aux usagers de la route.

En rappel, la route nationale 22 bitumée en 2007 a connu une dégradation excessive ces dernières années principalement sur le tronçon Malou-Kongoussi distant de 40 Km environ. Le 22 décembre 2017, le conseil des ministres a annoncé sa réhabilitation en béton bitumineux.

 

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé