Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu
Burkina: le gouvernement dément la prétendue labellisation du Faso Dan Fani par une firme chinoise et annonce sa labellisation future
Irak: 900 présumés terroristes rapatriés de Syrie pour être jugés
France:  la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes, l'édifice et les œuvres sauvées 
Burkina: l'ancien ministre de la Culture, Tahirou Barry accepte d'être le candidat du MCR à la présidentielle de 2020
Etats-Unis: le progressiste Pete Buttigieg candidat à l'investiture démocrate
Libye: le HCR s’inquiète du sort des migrants pris dans les combats
Soudan: le ministre soudanais de la défense, Mohamed Ahmed Ibn Aouf, renonce à diriger le Conseil militaire qui dirigera la transition
Burkina: le gouvernement lance une opération de contrôle de l’authenticité des diplômes des fonctionnaires en activité
Burkina: plus d'une centaine d'individus interpellés au cours de l'opération Otapuanu

SOCIETE

Selon un communiqué de l'Etat-major général des armées du Burkina Faso rendu public ce lundi 4 février 2019, l'attaque du village de Kain, à environ  80 kilomètres de Ouahigouya, du chef lieu de la région du nord a entraîné une riposte de l'armée. Bilan, 146 morts parmis les terroristes. 

«Dans la nuit du dimanche 03 au lundi 04 février 2019, une attaque terroriste à KAIN (province du Yatenga, Région du Nord) a fait quatorze (14) victimes civiles au sein de la population. 

En réaction à cette attaque, les Forces de défense et de sécurité (FDS) nationales ont immédiatement engagé des opérations dans les départements de Kain (province du Yatenga, Région du Nord), de Banh (province du Loroum, Région du Nord) et de Bomboro (province de la Kossi, Région de la Boucle du Mouhoun).

Cette riposte des Forces de défense et de sécurité s’est traduite par une opération terrestre et aérienne qui a permis de neutraliser cent quarante-six (146) terroristes dans les trois (03) départements.

Le bilan pour les Forces de défense et de sécurité fait état de blessés légers et aucune perte en vie humaine n’est à déplorer.

Les opérations de sécurisation des dits départements se poursuivent.

Le Chef d’Etat-major Général des Armées tient à rassurer les populations sur la détermination des Forces de défense et de sécurité à sécuriser le territoire national et à assurer la protection des personnes et des biens. 

Il invite les populations à collaborer avec les FDS afin d’assurer un retour définitif de la sécurité sur l’ensemble du territoire national. 

Ouagadougou, le 04 février 2019»

 

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé