Aujourd'hui,
URGENT
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).
Burkina: le Premier ministre appelle à la mise en place d’un «système de commande publique efficient».
Burkina: Incarcéré à Ouaga,Jean Claude Bouda, ex ministre de la Défense obtient une «permission» d’un mois pour des soins (LeFaso.net). 

Photo: ministère des Ressources animales

SOCIETE

Selon ce communiqué du ministère en charge des Ressources animales et halieutiques, la maladie du charbon ou fièvre charbonneuse a été détectée parmi le cheptel de Bisma et Zougo, localités situées dans la commune de Bagaré (Province du Passoré/Région du Nord). Des mesures ont d’ores et déjà été prises pour contrer la propagation de la maladie et le ministère invite les populations à respecter scrupuleusement les consignes édictées.

(Ouagadougou le 1er février 2019) Le Ministère des ressources animales et halieutiques informe le public burkinabè que dans le cadre de la lutte contre la Gourme, des prélèvements effectués par le Laboratoire National d’Elevage dans la commune de Bagaré (Bisma et Zougo) au Passoré dans la région du Nord ont donné des résultats positifs au charbon bactéridien ou fièvre charboneuse.

Les services techniques compétents, en plus de l’annonce des résultats dans les localités concernées, ont entamé une vaste opération de contrôle et de prévention du cheptel. D’ores et déjà, les animaux sensibles autour du foyer seront vaccinés gratuitement contre le charbon.

Dans le même élan, les mesures suivantes sont couramment appliquées en de pareilles circonstances :

Dans les zones où la maladie est déclarée :

- isoler les malades ;

- éviter le contact des autres animaux avec les cadavres ou le matériel ayant été en contact avec les malades ;

- éviter de manipuler des cadavres (dépeçage, dépouillage…) ;

- ne pas consommer la viande et les autres produits des animaux malades ou morts ;

- conduire les personnes ayant manipulé ou consommé les cadavres dans une formation sanitaire. 

Pour prévenir toute contagion, il faut :

- éviter les champs maudits (zones où la bactérie est présente dans le sol) ;

- éviter d’introduire de nouveaux animaux sans la mise en quarantaine (2-3 semaines) ;

- appliquer les mesures d’hygiène dans les locaux ;

- désinfecter régulièrement le matériel, les équipements etc. 

Le ministère invite l’ensemble des populations à être chacune et chacun un relais dans la large diffusion des présentes mesures quand on sait que la lutte contre les maladies animales passe par une application stricte des mesures zoo-sanitaires.

DCPM/MRAH