Aujourd'hui,
URGENT
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).
Burkina: le Premier ministre appelle à la mise en place d’un «système de commande publique efficient».

Photo de famille à l'issue de la visite

SOCIETE

Une délégation  du Conseil supérieur de la Communication (CSC) avec à sa tête  le conseiller Ismaël  Nignan était dans les locaux de  Fasozine dans l’après midi de ce vendredi 26 octobre 2018 pour une visite de courtoisie. 

La délégation constituée de deux conseillers et de trois techniciens de l’instance de régulation est venue s’enquérir des conditions de travail et de fonctionnement du groupe de presse.  Selon le conseiller Ismaël Nignan, leur visite avait pour but d’affirmer la disponibilité du CSC à collaborer en amont à chaque fois que le besoin se fera sentir.

« Le CSC  est disponible et  disposé  à collaborer avec vous en amont, à vous accompagner le  cas échéant  chaque fois que le besoin se fera ressentir.  La porte est ouverte pour des interrogations que vous pourrez être amené à vous poser par rapport aux aspects de votre profession » a affirmé Séraphine Eugénie Ouattara, conseiller et porte parole de la délégation. La délégation s’est dite éblouie et satisfaite  du  travail de qualité  abattu par le journal. Elle a réaffirmé sa  disponibilité  à travailler avec le groupe de presse afin de mener à bien le travail de régulation. « Nous savons que sans votre collaboration nous allons peut  être régulé mais pas forcément réussir et notre objectif c’est de réussir ensemble à réguler ce secteur» a ajouté madame Ouattara.

Par ailleurs, M. Nignan a transmis au Directeur général de Fasozine, Désiré Théophane Sawadogo les félicitations du président du CSC, Mathias Tankoano pour le travail de qualité abattu et les efforts consentis dans l'information quotidienne des citoyens. En outre, il a encouragé les responsables à continuer dans cet élan. A l'en croire, cette visite à Fasozine découle de la volonté du nouveau président de rapprocher davantage l'institution des médias.

Le directeur général de Fasozine a remercié le CSC pour cette démarche qui va certainement faciliter la collaboration entre les médias et l'instance de régulation. Le groupe de presse Fasozine est constitué d'un quotidien en ligne (www.fasozine.com) et d'un magazine bimestriel.