Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Canal France Internationale (CFI) et l’Union Européenne (UE) viennent en appui à l’Union nationale de l’audiovisuel libre du Faso (UNALFA). Ceci entre dans le cadre du projet « EcoMédias », qui a pour finalité de renforcer la qualité du suivi des politiques publiques au Burkina Faso à travers les médias. Prévu pour une durée de trois ans, il a été financé à hauteur de 352.000 euros (soit un peu plus de 230 millions de FCFA). C’est ce mardi 19 juin, qu’a été officialisé ce partenariat entre les différentes entités, en présence de leurs principaux responsables.

Cofinancé par CFI et l’UE, ledit programme entend grâce à des analyses de qualité, de renforcer la presse et son rôle en tant qu’acteur central de redevabilité, fournissant au citoyen burkinabè les informations lui permettant d’apprécier les résultats des politiques publiques. Dans la même optique, ce projet ambitionne de faciliter le suivi budgétaire des politiques à travers des analyses appropriées. Pour l’atteinte des objectifs, il est prévu des formations et des séminaires.  

Ainsi, durant 3 ans, de juin 2018 en mai 2021, c’est une soixantaine de journalistes qui bénéficieront d’ateliers de renforcement sur ces thématiques avec en particulier un appui à la rédaction, l’investigation, la recherche et l’infographie. Cette disposition conduira à en croire Jean Lamy, chef de délégation de l’UE, tout comme le président de l’Unalfa, Charlemagne Abissi, à la production de plus de 600 articles ou émissions dans les médias burkinabè, aussi bien en français que dans les langues nationales. 

M. Abissi a laissé entendre qu’en ce qui concerne les différentes productions, elles seront ponctuées par des conférences, des émissions interactives impliquant les citoyens et des micros-programmes. Tout ceci sera organisé en synergie par les médias.

En outre, notons que c’est dans le cadre du prolongement du projet UE-CFI mené en 2015-2016 pour accompagner le processus électoral, par une information citoyenne professionnelle pour la consolidation de la démocratie et de l’Etat de droit au Burkina Faso, que s’inscrit cette initiative d’appui aux médias burkinabè.