Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: les cas confirmés en Afrique dépassent la barre du million. 
Burkina: la Semaine nationale de la culture ne se tiendra pas en 2020 à cause de la Covid-19 (ministre de la Culture).
Liban : au moins quatre Burkinabè blessés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth (bilan provisoire). 
Liban: les locaux du Consulat honoraire du Burkina Faso endommagés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth. 
Kantchari: Bapandi Ouoba, policier municipal, tué dans la nuit du 3 au 4 août 2020 à son domicile par des hommes armés non identifiés.
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 

SOCIETE

La chefferie traditionnelle des Bobo mandarè fait désormais partie des heureux bénéficiaires de la Loterie nationale burkinabè (Lonab). Samedi 17 février 2018, l’institution a offert du matériel musical à sa majesté Sidiki Sanou. En plus du cadeau offert à la cour royale, la Lonab a remis plus de 57 millions de francs CFA à un gagnant du PMU’B.

Les instruments musicaux de la cour royale des Bobo mandarè sont désormais bien fournis. Grâce à la nationale des jeux du hasard, les «griots» de sa majesté Sidiki Sanou ont bénéficié de plusieurs tam-tams et de bien d’autres gadgets.

Le lot de matériel a été remis symboliquement par Simon Tarnagda, le directeur général de la Lonab.

A la tête d’une forte délégation, il a d’abord présenté ses vœux de bonne année au chef de canton, avant de lui offrir le matériel.

Heureux pour ses griots, le chef a prodigué des conseils et formulé des bénédictions à ses hôtes.

Avant de repartir de la cour royale, la Lonab a remis symboliquement un peu plus de 57 millions de francs CFA à un de heureux gagnants du PMU’B à Bobo-Dioulasso.

Mais face à la presse, l’homme a préféré gardé l’anonymat. Il a juste accepté de donner son nom de famille, «Coulibaly».

Aux Coulibaly donc de l’identifier… pour le bonheur du clan !