Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: au moins 25 terroristes neutralisés les 11 et 13 septembre 2020 dans le Soum et le Loroum (Etat-major des armées).
Burkina: 65 partis politiques soutiennent la candidature du président Roch Kaboré, selon le MPP, parti au pouvoir. 
Elections 2020: la date limite de dépôt le 22 septembre pour les législatives et le 2 octobre pour la présidentielle au Burkina.
Burkina: Ouaga enregistre 541 266 candidatures, soit 41,95% du nombre total pour les concours directs de la Fonction publique/2020.
Burkina: 1 290 142 candidatures enregistrées pour 4 721 postes à pourvoir pour les concours directs de la Fonction publique /2020.
Présidentielle/2020: des jeunes collectent 8 millions de Fcfa pour payer la caution du candidat Roch Marc Christian Kaboré.  
Burkina: l’ancien premier ministre Yacouba Isaac Zida sera investi comme candidat à la présidentielle le 25 septembre.
Burkina: le dialogue avec les groupes armés, une «nécessité humanitaire», selon le CICR.
Justice: le juge des référés ordonne l’interdiction immédiate de l’utilisation de l’identité et du logo du CDP par Mahamadi Kouanda. 
Elections 2020: 1 122 554 nouvelles personnes enrôlées pour un total de 6 492 026 électeurs au Burkina Faso. 

L'abbé Paul Ouédraogo

SOCIETE

 « Médias Diocésains à l’ère du numérique : mutualiser pour mieux évangéliser », c’est sous ce thème que les trois médias catholiques de l’archidiocèse de Ouagadougou, Radio Ave Maria, TV Maria et le mensuel Duc In Altum ont effectué leur rentrée médiatique le dimanche 28 janvier 2018  à la paroisse Saint Pierre de Gounghin. La célébration eucharistique a été présidée par Monseigneur Lucas Kalfa Sanon, évêque de Banfora, et président de la commission épiscopale chargée des moyens de communication sociale.

Pour l’évêque de Banfora,  avec l’avènement du numérique, il est devenu nécessaire que les médias catholiques de l’archidiocèse de Ouagadougou et les autres médias catholiques du Burkina mutualisent leur force pour mieux évangéliser, ce qui renforcera leur impact : « nous allons lancer le réseau des radios catholiques à Ouagadougou et cela donnera une voix puissante à l’Eglise pour couvrir tout le Burkina. Egalement, lorsqu’il y aura un événement dans un diocèse, toutes les radios catholiques pourront ensemble se mettre à l’écoute de ce diocèse. Cela nous permet de vivre une communion plus grande, cela permet de mutualiser nos efforts ».

Selon l’abbé Paul Ouédraogo, directeur en charges des médias catholiques diocésains, cette rentrée médiatique se tient sous un double esprit : l’avènement du numérique et l’impérative mutualisation technique et des ressources des médias catholiques. « Mutualiser les forces, mutualiser les ressources matérielles, les ressources humaines et financières en vue d’accomplir la même mission est salutaire puisque les médias catholiques mènent la même mission : évangéliser, faire connaitre et aimer le Christ par le monde » a fait savoir l’abbé Ouédraogo. 

Cette idée de mutualisation des radios catholiques du Burkina est une initiative soutenue par la Conférence épiscopale Burkina/Niger. Selon toujours l’abbé Paul Ouédraogo, l’avènement de la Télévision numérique terrestre (TNT) va contribuer à renforcer davantage l’idée de la mutualisation. 

Pour cette année 2018, la grille des programmes de la Radio Ave Maria et de la Tv Maria connaitra des nouveautés. Il y aura davantage de programmes  axés sur la liturgie et la catéchèse. Cette rentrée médiatique est à sa 3e édition. Pour le directeur, cet instant est un cadre de mobilisation de la communauté chrétienne autour de ses médias. « Il faut mobiliser les communautés autour de ces médias pour que elles puissent s’approprier de leur média et de leur fonctionnement » a-t-il dit.  

Célébration eucharistique à 9 heures dans l’Eglise de la paroisse, animation, marché Marial, jeux radiophonique, émission plein air avec des artistes de la chanson religieuse ont constitué les grandes lignes de cet événement.