Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Trois militaires burkinabè sont décédés et deux autres ont été blessés ce jeudi 17 août 2017 quand leur véhicule a été touché par un engin explosif improvisé, selon un communiqué de l’Etat-major général des armées.

Le drame s’est produit à Touronata (Tongomayel), localité située à près de 70 km de Djibo (Nord). «Le jeudi 17 août 2017, dans le cadre de leurs actions quotidiennes de sécurisation dans la zone nord du pays, un véhicule de patrouille du convoi militaire du détachement de Djibo a été victime d’un engin explosif improvisé», informe le communiqué. Le document poursuit: «Cette explosion a causé la mort de trois soldats et blessé deux gravement».

Les blessés ont été évacués par hélicoptère sur Ouagadougou pour une meilleure prise en charge, selon l’Etat-major général des armées. Auparavant, en fin de journée, un journaliste de l'Agence d’information du Burkina assurait avoir vu l’arrivée de deux blessés -l’un à l’épaule et l’autre à la hanche- au Centre médical de Djibo.

Depuis quelques temps, le nord du Burkina Faso est endeuillé par des attaques de terroristes. Il y a quatre jours, un attentat terroriste a causé la mort de 18 personnes -dont 9 étrangers- dans un café Ouagadougou. L'attaque n'a pour l'instant pas été revendiquée.