Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Le Mogho Naaba Baongo est nominé pour le «Prix Macky Sall pour le dialogue en Afrique». L’annonce a été faite par le président-fondateur du Centre indépendant de recherches et d’initiatives pour le dialogue (Cirid), Déo Hakizimana, en tournée à travers le continent pour informer et sensibiliser les autorités mais aussi la société civile sur le bien-fondé d’une telle initiative. Le samedi 8 juillet dernier à Ouagadougou, une délégation du Cirid, conduite par son président, a été reçue par le chef de la diplomatie burkinabè, Alpha Barry.


Elle a fait part au ministre des Affaires étrangères de la nomination de l’empereur des Moossé à ce prix dont la remise aura lieu en septembre prochain à Genève, en Suisse. Selon Déo Hakizimana, le Mogho Naaba est une personnalité spirituelle connue pour sa contribution considérable à la paix et à la stabilité en Afrique.

Sur les questions de sortie de crise au Burkina, l’Empereur des Mossi aura laissé sa marque, d’où les raisons de sa nomination. «Après quelques constats, c’est le Mogho Naaba qui a retenu notre attention pour son combat à la recherche de la paix en Afrique et particulièrement au Burkina Faso. C’est pourquoi, nous l’avons nominé pour le Prix Macky Sall pour le Dialogue en Afrique», a expliqué le Président du Cirid. Pour lui, ce prix se propose d’honorer les personnalités ayant contribué de manière significative au dialogue, à la sauvegarde ou au maintien de la paix en Afrique.

Une nomination appréciée par le nominé. Il a, par ailleurs, magnifié la solidarité manifestée par le Sénégal et son Président à l’égard du pays des Hommes intègres. Il s’est aussi engagé résolument au renforcement de la coopération et de l’amitié entre le peuple sénégalais et burkinabè.

Présenté officiellement le 13 décembre 2016 à Genève en Suisse, le «Prix Macky Sall pour le dialogue en Afrique» vise à stimuler la naissance puis la consolidation d’un esprit d’écoute et de tolérance mutuelle favorable à la résolution pacifique des conflits.