Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le conseiller municipal de Gnatan (Yagha) assassiné par des hommes armés non identifiés le 19 novembre 2019 (Infowakat.net). 
Burkina: Le CSC suspend l'émission "Biibémooré" de Optima FM pour 3 mois pour manquements à la loi, à l'éthique et à la déontologie. 
Côte d'Ivoire: saisie record de 200 tonnes de faux médicaments à Abidjan
Football: le Burkina Faso bat le Soudan du Sud par 2 buts à 1 au titre de la 2e journée des éliminatoires de la CAN 2021
Burkina: 32 terroristes neutralisés dans les régions du Centre-nord et du Nord
Sécurité: le Nigeria, le Bénin et le Niger lancent des patrouilles communes aux frontières
Burkina: l'opposition politique demande la levée "pure et simple" de la suspension de trois mois du FPR
5e RGPH: 5 229 contrôleurs et 20 916 agents recenseurs prêts pour l’opération de dénombrement qui débute ce 16 novembre
Niger: après trois ans d'absence, l'opposant Hama Amadou est rentré dans son pays ce jeudi 14 novembre
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré relâché «sans aucune charge»

SOCIETE

La 20e nuit des Galian s’est tenu ce vendredi 9 juin 2017 dans la salle des banquets de Ouaga 2000 sous le patronage d’honneur du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré représenté  par son haut représentant, Chériff Sy. La soirée récompensant les professionnels de l’information et de la communication   a tenu toutes ses promesses et au final c’est Mathias Drabo, cadreur à la RTB/Télévision qui a décroché le super Galian d’une valeur de 5 millions de F CFA et une parcelle de 375 m2.

Pour la 20e année consécutive, le ministère en charge de la communication a tenu le pari d’organiser la nuit des Galian. Cette année 2017 coïncidait avec la célébration du 20e anniversaire de la manifestation. Pour la présente édition donc, des innovations ont été apportées : la hausse du prix officiel qui est passé de 500 000 F CFA à 1 million, la réduction du nombre de genres et des œuvres de collaboration technique à 15 contre une trentaine, l’instauration d’un super prix dénommé « Super Galian » d’un montant de trois millions de francs et d’une parcelle de 375 m2 à Ouaga 2000 et la limitation des donateurs de prix spéciaux  à 10.

Et pour ces noces de porcelaine, c’est le doyen Moustapha Laabli Thiombiano de la chaîne de radios Horizon Fm et TVZ Africa qui a été choisi comme président d’honneur. Pour ce dernier, c’est une fierté pour lui d’avoir été choisi pour présider cette 20e édition.

« Ceux qui vont gagner ce soir sont des journalistes, ceux qui ne vont pas gagner  sont aussi des journalistes. Ensemble journalisons. (…) Grâce à vous, on a déjoué des obstacles, grâce à vous, le Burkina reste le pays des Hommes intègres » a fait savoir Moustapha Thiombiano au cours de son allocution.

Et de l’avis du ministre en charge de la Communication, Remis Fulgance Dandjinou, cette édition a été placée sous le signe « du renforcement du professionnalisme des hommes et des femmes des médias qui s’emploient, au quotidien, à l’information pour tous ».

« En effet, depuis son institution  en 1997, plus de 300 lauréats ont été récompensés  pour environ 3 000 œuvres  reçues. Cette année, en dépit  de la réduction  du nombre de genres journalistiques, 205 œuvres  ont été reçues et soumises à l’appréciation de trois jurys : langue française, langues nationales et  presse en ligne (…) Après 20 ans, nous pouvons êtres fiers des résultats auxquels nous sommes parvenus. Cependant, nous n’occultons pas les insuffisances constatées dans l’organisation, lesquelles insuffisances que nous nous efforçons à corriger à chaque édition » a fait savoir M. Dandjinou.

Après les allocutions, on a fait place à la proclamation des résultats. Des prix spéciaux au palmarès officiel, ce sont les médias publics qui ont raflé la mise. Les candidats de la RTB (télévision et radio) et les Editions Sidwaya ont comme à l’accoutumée supplanté les autres candidats de la presse privée. 

En langues nationales, les prix du meilleur magazine radio et magazine télévision sont revenus respectivement à Issoufou François Tirogo et Pierre K. Ouédraogo de la RTB. En langue française, catégorie presse écrite, Mady Kabré et  Sié Simplice Hien de Sidwaya s’adjugent respectivement le Galian du meilleur reportage et enquête. En radio, la RTB remporte le meilleur son (Sylvie Yaro), le grand reportage (Clémence Tuina), et le magazine (Alimata Bamogo). En télévision, la meilleure image a été décrochée par Mathias Drabo de la RTB. C’est ce dernier également qui a été sacré super Galian (5 millions de FCFA dont 2 millions offert par le chef de l’Etat et une parcelle offerte par la Société nationale d’aménagements des terrains urbains –Sonatur).

La privée a néanmoins glané quelques prix : en presse en ligne, c’est Abdou Zouré du site en ligne Burkina 24 qui décroche le prix du meilleur reportage. En presse écrite, la meilleure maquette est revenue à Hervé Marie Evariste Ouédraogo de l’Evénement. Gédéon Sawadogo du Quotidien repart avec le Galian de la meilleure photo de presse.  Les prix spéciaux étaient également la chasse gardée des médias publics. Notons que chaque lauréat est reparti avec la somme d’un million de FCFA. 

Prix spéciaux

-Orange

Meilleure émission interactive : Horizon Fm

Meilleure presse en ligne : Burkina 24

-Prix Association des professionnelles africaines de la Communication (APAC)

Clotilde Sawadogo, Radio Salaki

-Prix de la Maison de l’Entreprise

Absétou Sawadogo, Sidwaya

-Prix UNFPA

Ouaboué Bakouan, Radio Manivelle de Dano

-Prix spécial Institut supérieur de l’image et du son-Studio Ecole (ISIS-SE)

Karim Cissé, RTB Hauts Bassins

-Prix LONAB

Mariam Ouédraogo de Sidwaya

Sawadogo Clotilde de la radio Salaki,

-Prix des Engagements nationaux

Aboubacar Dermé de l’Observateur Paalga

-Prix du ministère de la Santé 

Aboubacar Dermé de l’Observateur Paalga

Pierre K. Ouédraogo, RTB

Mahamadi Ouédraogo, RTB

-Prix du ministère de la Justice

Joseph Haro, Sidwaya

Micheline Ouédraogo, Sidwaya

-Prix Ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation 

Moussa Congo, Sidwaya

-Prix ministère de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques

Absétou Savadogo, Sidwaya

-Prix ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme

Berté Sansan Sib RTB2 Gaoua

Prix officiel

1. Catégorie langues nationales

Prix meilleur magazine radio : Issoufou François Tirogo, RTB

Prix meilleur magazine télé : Pierre K. Ouédraogo, RTB télé

2. Catégorie presse en ligne

Prix du meilleur reportage : Abdou Zouré, Burkina 24

3. Catégorie Langue française

-Presse écrite

Maquette : Hervé Marie Evariste Ouédraogo, L’Evénement

Photo de presse : Gédéon Sawadogo Le Quotidien

Reportage : Mady Kabré Sidwaya

Enquête : Sié Simplice Hien, Sidwaya

-Radiodiffusion sonore

Meilleur son : Sylvie Yaro, RTB

Grand reportage : Clémence Tuina, RTB

Meilleur magazine : Alimata Bamago, RTB

-Radiodiffusion télévisuelle

Images : Mathias Drabo, RTB

 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé