Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: au moins 25 terroristes neutralisés les 11 et 13 septembre 2020 dans le Soum et le Loroum (Etat-major des armées).
Burkina: 65 partis politiques soutiennent la candidature du président Roch Kaboré, selon le MPP, parti au pouvoir. 
Elections 2020: la date limite de dépôt le 22 septembre pour les législatives et le 2 octobre pour la présidentielle au Burkina.
Burkina: Ouaga enregistre 541 266 candidatures, soit 41,95% du nombre total pour les concours directs de la Fonction publique/2020.
Burkina: 1 290 142 candidatures enregistrées pour 4 721 postes à pourvoir pour les concours directs de la Fonction publique /2020.
Présidentielle/2020: des jeunes collectent 8 millions de Fcfa pour payer la caution du candidat Roch Marc Christian Kaboré.  
Burkina: l’ancien premier ministre Yacouba Isaac Zida sera investi comme candidat à la présidentielle le 25 septembre.
Burkina: le dialogue avec les groupes armés, une «nécessité humanitaire», selon le CICR.
Justice: le juge des référés ordonne l’interdiction immédiate de l’utilisation de l’identité et du logo du CDP par Mahamadi Kouanda. 
Elections 2020: 1 122 554 nouvelles personnes enrôlées pour un total de 6 492 026 électeurs au Burkina Faso. 

Les parents de la victime se concertant lundi dans la cour du CHU

SOCIETE

La famille d’Ibrahim Compaoré, ce jeune de 23 ans dont le décès dans la nuit de dimanche à lundi avait été à l’origine de l’agression de trois membres du personnel soignant du CHU Yalgado vont enlever le corps ce mardi 6 juin 2017 pour l’inhumation, selon ce communiqué de l’hôpital.


«A la suite de l’agression de trois agents des urgences traumatologiques du CHU-Yalgado Ouédraogo, une information sur la toile fait croire que les parents du regretté auraient été interdits par les syndicats de procéder à l’enlèvement du corps. La Direction Générale du CHU-YO voudrait rassurer qu’il n’en est rien car il convient de dissocier l’acte d’agression et la gestion du corps. Dès demain matin, le corps sera enlevé pour inhumation.

Toutefois, l’action de poursuite judiciaire demeure contre les agresseurs. C’est pourquoi, la direction générale invite les uns et les autres à l’apaisement et au sens de responsabilité en faisant prévaloir le droit.»

La Direction Générale du CHU-YO