Aujourd'hui,
URGENT
Kantchari: Bapandi Ouoba, policier municipal, tué dans la nuit du 3 au 4 août 2020 à son domicile par des hommes armés non identifiés.
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 
Burkina: le 1er ministre, Christophe Dabiré, a signé le mercredi 29 juillet 2020, un décret portant réouverture des frontières aériennes. 
Covid-19: la République populaire de Chine offre 46 respirateurs au Burkina Faso. 
Ouagadougou: plus de 200 moutons mis en fourrière par la police municipale à la veille de la Tabaski.   
Covid-19: les pertes du tourisme mondial s'élèvent à 320 milliards de dolllars (Organisation mondiale du tourisme).  

SOCIETE

Un véhicule multifonctions, des vivres aux populations et des meubles pour le bureau de la Fondation Moussa Yugo, tel est le don de El Hadj Oumar Yugo le 3 juin 2017 à Ouagadougou.


Ce don selon le donateur n’est rien d’autre que de perpétuer l’œuvre de Moussa Yugo, qui était au service de sa communauté. «Ce don, c’est pour rappeler les faits et gestes du vieux, qui le faisait à chaque début de Ramadan. Il veillait à ce que chacun à son niveau reçoive un minimum pour le Ramadan. Comme nous avons pensé à donner le corbillard, nous avons estimé qu’il est bon de faire ce geste, en ce début du mois de jeûne, envers les familles démunies, car vous n’ignorez pas que des familles n’arrivent pas à manger pour jeûner», a indiqué El Hadj Yugo.

En effet de son vivant, Moussa Yugo, père du donateur, avait une vieille «bâchée» qui servait à tout dans le quartier et ses environs. Elle transportait les nouveau-nés, les mariés et conduisait aussi à leur dernière demeure, les personnes décédées. Et Moussa Yugo, à qui appartenait ce véhicule à-tout-faire mourut, léguant ainsi cette générosité et ce don de soi à ses enfants. Le don est donc fait avec le soutien de la famille Yugo toute entière et des personnes de bonne volonté. A part le corbillard qui restera à la mosquée qui abrite le siège de la fondation, c’est une trentaine de mosquées qui bénéficieront des vivres (sacs de riz, nattes et sucre). Il faut préciser que c’est l’ensemble des quartiers de Ouagadougou qui pourront utiliser le véhicule, au besoin, qui pour transporter des malades, qui pour conduire un mort au cimetière.

Un geste «immense» qui vaut tout son pesant d’or selon Newton Ahmed Barry, président  de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et patron de la cérémonie. «Ce n’est pas l’accumulation qui fait que les gens ne vous oublient pas. Ce sont vos bienfaits, votre piété», propos de Newton Ahmed Barry qui avait à ses côtés, le ministre des Transports, Souleymane Soulama, le président de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso, Mahamadi Sawadogo, le Cheick Aboubacar Doukouré et le chef de Manega, Me Titinga Pacéré.

Sondage

Un rapport de l’Assemblée nationale préconise le découplage des législatives et de la présidentielle et la tenue des législatives en 2021 à cause de la situation sécuritaire. Partagez-vous cet avis ?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé