Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Voici la version de la police nationale dans ce qu’on peut appeler affaire Adja Divine, du nom de cette artiste-musicienne battue et dénudée mardi 24 mai 2017 par une foule l’accusant d’avoir volé des enfants.


« Le mardi 23 mai 2017 aux environs de 11h 45mns, des éléments de la Police Nationale en mission de contrôle et de fouille au carrefour Terrain BCEAO non loin de l’Hôtel PALACE ont interpellé une dame qui a refusé d’obtempérer. A sa suite, deux (02) individus à motos, la poursuivant ont intimé l’équipe de policiers, en mission, de l’arrêter.

Voulant comprendre ce qui se passait, deux (02) éléments dont un (01) en arme ont suivi le véhicule de ladite dame qui a été rattrapée dans le quartier de Nagrin où il a été immobilisé par une foule en colère qui accusait la dame d’avoir volé un bébé. Après avoir réussi à calmer la foule, les policiers ont décidé de conduire la dame dans le Commissariat de Police le plus proche.

C’est en cours de route qu’ils seront rattrapés par les poursuivants de la dame aux abords du feu PETROFA Ouaga 2000 à cause de l’embouteillage qui y régnait. Malgré leur volonté de sécuriser l’infortunée, les policiers seront débordés. Ils ont fait alors appel à du renfort qui a réussi à sauver la dame des mains de ses agresseurs.

Elle sera par la suite conduite avec l’aide des sapeurs-pompiers au CMA du secteur 30 pour des soins et son véhicule enlevé et déposé à la Brigade de Gendarmerie de Kossyam. La Police Nationale déplore fortement cet incident et invite les populations au calme et à la collaboration. »

La Police Nationale, une force publique au service des citoyens
Division de la Communication et des Relations Publiques