Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Ce lundi 15 Mai 2017, des tirs d'obus ont pris pour cible le camp de la Minusma à Tombouctou au Mali. Ledit camp abrite plusieurs contingents dont le bataillon Burkinabé Badenya 5.

Un soldat Burkinabé a été légèrement blessé. On déplore également quelques dégâts matériels, selon un communiqué de la Direction de la communication et des relations publiques des armées.

«Le chef d'Etat-major général des armées souhaite un prompt rétablissement au blessé qui a immédiatement été pris en charge par les services de santé », précise le document.

En avril 2013, les soldats du contingent burkinabé participant à la Minusma ont pris la relève des militaires français présents à Tombouctou, l’une des plus grandes villes du nord-Mali, à plus de 900 km de la capitale.

Le Burkina Faso participe depuis fin janvier 2013, et aux côtés d'autres pays africains, à la sécurisation du territoire malien.