Aujourd'hui,
URGENT
Terrorisme: "importante saisie d’armes" par la Force conjointe du G5 Sahel à la frontière entre le Niger et le Tchad
Maroc: le roi gracie la journaliste Hajar Raissouni, condamnée à un an de prison pour avortement illégal
Coopération: le Ghana offre au Burkina 110 millions F CFA pour  soutenir ses efforts dans la gestion de la crise humanitaire
Inde: New Delhi lance un plan de lutte contre la pollution
Burkina: le rapport d’activités 2018-2019 du Haut Conseil du Dialogue social remis au président du Faso
Tunisie: Kaïs Saïed élu président avec 72,71 % des voix (Officiel)
Justice: l'audience du procès de l'affaire dite charbon fin de nouveau renvoyée au mardi 17 décembre 2019
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro, candidat à la présidentielle de 2020 
Burkina: la 21 JNLP se tiendra du 18 au 20 octobre sous le thème:«Comment consolider la liberté de la presse face à la menace terroriste ?»
Politique: le CDP va organiser un congrès extraordinaire pour lever les différentes sanctions prises à l'encontre des différents militants

©G5 SAHEL

Dans ce communiqué, la force conjointe du G5 Sahel affirme avoir saisi un important lot d’armement au cours d’une opération menée du 1er au 10 octobre 2019 au niveau de son fuseau Est à savoir la frontière entre le Niger et le Tchad. Il s’agit essentiellement de fusils mitrailleurs, des armes de poing, des roquettes antichars, des grenades et plusieurs caisses à munitions de petits calibres, ainsi que des appareils d'observation. Ces armes ont été retrouvées  à l'intérieur de la grotte après une fouille minutieuse.

©Dr

Le Centre national de presse Norbert Zongo (CNP-NZ) a organisé le samedi 12 octobre 2019 à Ouagadougou un forum sur le thème : « Comment mettre un terme aux rackets policiers au pays des Hommes intègres ». Ce forum a été initié en partenariat avec les Radios Savane FM et Ouaga Fm avec l’accompagnement de l’organisation MFWA.  A l’issue du forum, des recommandations ont été formulées afin de mettre fin à cette pratique qui a la peau dure dans notre pays.

Hier mercredi 16 octobre, le monde entier à travers l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a célébré la 39e journée mondiale de l'alimentation sous le thème « Agir pour l'avenir, une alimentation saine pour un monde Faim zéro ». Au Burkina Faso,  l'ONG Hunger Free World a célébré cette journée dans la ville de Ouagadougou à travers la distribution  des flyers au niveau des ronds-points de la Patte d'oie et des Nations unies.

Image d'illustration

Ceci est une déclaration du mouvement le Balai citoyen contre l’interdiction de la marche anti-impérialiste qui était prévue pour le samedi 12 octobre dernier. Ledit mouvement donne également sa lecture sur la présence des forces militaires étrangères au Burkina et en Afrique.

Ouvert le mercredi 7 août dernier devant le pôle économique et financier du tribunal de grande instance de Ouagadougou,  le procès sur l’affaire dite « charbon fin » avait été renvoyée à en octobre 2019 pour composition non régulière du tribunal. Après l’ouverture de l’audience ce mardi 15 octobre 2019, elle a de nouveau été renvoyée au 17 décembre 2019 afin de permettre aux nouveaux avocats de la défense de mieux connaitre le dossier.

L'étape de Manga (Centre-sud)

Après le lancement officiel le 23 septembre 2019 des activités du 5e Recensement général de la population et de l'habitation (RGPH), les responsables du processus ont décidé de baliser le terrain avant la phase de dénombrement prévue du 16 novembre au 15 décembre 2019 sur toute l’étendue du territoire national. Des tournées régionales de sensibilisations ont été initiées pour mieux expliquer aux différentes couches de la population les tenants et les aboutissants du RGPH, qui est couplé cette année avec le recensement général de l'agriculture.

Image d’illustration

Ceci est un communiqué de presse du Centre national de presse Norbert Zongo sur la célébration le 20 octobre 2019 de la 21e édition de la Journée nationale de la liberté de la presse. Plusieurs activités sont prévues du 18 au 20 octobre dans la capitale burkinabè. Cette journée est placée sous le thème : « Comment consolider la liberté de la presse face à la menace terroriste ? ».

n marge de la Journée internationale de la jeune fille,  le Réseau des étudiants et professionnels en gestion des ressources humaines du Burkina Faso (REP-GRH BF) a organisé une journée de partage d’expériences autour du thème : «la jeune fille et la femme dans la fonction de manager des ressources humaines.» C'était  le 12 octobre 2019 à Koubri. Placée sous la présidence de Emma Marie Blanche Kantiono, Directrice générale d’Essakane Solar et le parrainage de Zalissa Koumaré/Ouillio, Directrice générale du Centre de contrôle des véhicules automobiles (CCVA) cette première édition de la JPE a été ponctuée de communications sur le leadership féminin et bien d'autres activités lucratives.

Une rencontre de sensibilisation et de plaidoyer à l'endroit d'une quinzaine de  professionnels de médias sur le droit à la santé des populations clés au Burkina s’est tenue le vendredi 11 octobre 2019 à Ouagadougou. Cet atelier a été organisé par L’ONG Initiative privée et communautaire pour la santé et la riposte au VIH\Sida au Burkina Faso (IPC/BF).

©MCRP

La cuvée 2019 de l'Institut des sciences et techniques de l’information et de la communication (ISTIC) a effectué sa sortie officielle ce samedi 12 octobre 2019.

©Mairie de Ouagadougou

La Police Municipale de la Commune de Ouagadougou a scellé ce mercredi 9 octobre 2019, une villa située à Ouaga 2000, dont le garage sert d'entrepôt pour le stockage des déchets biomédicaux. Cette action de la police municipale est une mesure conservatoire en attendant que les services techniques de la mairie et du ministère de la santé se saisissent du dossier.

image d'archives

Le collectif des syndicats de l’aéronautique civile a suspendu ce jeudi 10 octobre 2019 son mot d’ordre de grève prévu pour ce vendredi  11 et samedi 12 octobre 2019. Cette décision intervient après la rencontre du collectif avec le chef du gouvernement Christophe Dabiré le mardi 8 octobre 2019. Le Premier ministre avait pris l’engagement d’intégrer les travailleurs dans le comité de pilotage.

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé