Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

Le président du Faso, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba a reçu ce jeudi, à tour de rôle, une délégation de la chefferie coutumière, puis des responsables des communautés catholique, évangélique et musulmane du Burkina Faso. 

Les échanges avec le chef de l’Etat ont porté sur la situation nationale et les contributions possibles de ces différentes communautés à une mise en œuvre réussie de la Transition par la restauration de la paix et de la sécurité. Le président du Faso a également sollicité de ces leaders coutumiers et religieux, leur investissement au renforcement de la cohésion sociale et du vivre-ensemble dans une dynamique unitaire afin d’aider le pays à aller à la réconciliation nationale.  

A l’issue des audiences, les porte-paroles des délégations ont affirmé être préoccupés par la situation sécuritaire au Burkina Faso et ses conséquences. Ils ont, par ailleurs, déclaré être disposés à travailler au retour de la paix, de la sécurité ainsi qu’au renforcement de la cohésion sociale, source d’une réconciliation réussie.

Les délégations des chefs coutumiers, de la communauté catholique, de la communauté évangélique et de la communauté musulmane ont aussi souligné leur volonté d’accompagner le chef de l’Etat à relever les défis actuels du Burkina Faso.

Direction de la communication de la Présidence du Faso