Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

©Dr

POLITIQUE

Le major général égyptien à la retraite Hesham Elhalaby a déclaré le vendredi 29 novembre 2019, au cours d’une conférence, à Ouagadougou, qu’«un Etat (qui) n’a pas de stratégie claire et ferme pour maintenir sa sécurité nationale, fera partie des plans de l’autre». Une dépêche de l'AIB.

Le major général Hesham Elhalaby animait vendredi, une conférence sous le thème «Guerre et conflits de 4ème Génération». Selon ses dires, le terrorisme qui sévit actuellement dans de nombreuses parties du monde, est une guerre de 4ème Génération. «La guerre de 4ème génération est une guerre asymétrique. Que nous le voulions ou non, que nous y soyons préparés ou pas, elle existe bel et bien, faisons face, nous nous y sommes engagés» a-t-il déclaré. Selon le major général, l’objectif «de la guerre de 4ème génération, c’est de manipuler lentement mais surement la volonté du pays visé dans le but de gagner de l’influence (…) de faire de l’état, un état failli».

Selon ses dires, la guerre de 4ème génération est caractérisée par des «communications cachées et (des) réseaux financiers». Sa méthode, selon ses dires, consiste à «créer des groupes terroristes de citoyens et de nationalités différentes, soumis à des exigences religieuses, ethniques ou historiques».

Le major général Hesham Elhalaby a expliqué que la guerre de 4ème génération a été précédée de trois autres dans l’histoire de l’humanité. «La première génération de la guerre moderne était une guerre conventionnelle entre deux armées régulières représentants des Etats paru en 1648» a-t-il affirmé.

La deuxième génération de la guerre moderne est apparue dans l’armée  française dans la première guerre mondiale, a-t-il poursuivi. Quant à la troisième, elle  a été marquée par une puissance de manœuvre, a-t-il affirmé. Pour venir à bout de la guerre de 4ème génération, le major général a estimé que «le processus est lent et de longue durée».

Le major général Egyptien à la retraite Hesham Elhalaby est consultant de la Haute Académie Militaire Nasser d’Egypte. Il a été pilote de chasse et ancien chef d’Etat-major de l’Armée de l’air égyptien.

Agence d’Information du Burkina

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir