Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 
Burkina: l’opposition politique dénonce "l’activisme politique" du Médiateur du Faso et interpelle le chef de l'Etat. 
Burkina: les agents des péages annoncent une grève du 27 février au 1er mars 2020. 
Burkina: plus d’un milliard de dollars, c’est le montant que la Banque mondiale entend apporter pour soutenir les efforts de développement.
Burkina: la Banque mondiale accorde une enveloppe supplémentaire de 700 millions de dollars pour faire face au défi sécuritaire.   

©Dr

POLITIQUE

Le Premier Ministre a reçu cet après-midi du mardi 08 octobre 2019, en sa qualité de gestionnaire de la construction de l’Aéroport de Donsin, le collectif des syndicats de l’aéronautique civile qui a déposé un préavis de grève pour les 11 et 12 octobre. Cette rencontre a permis à ce collectif, d’exprimer ses inquiétudes sur certains points de la réalisation et de l’exploitation de l’aéroport de Donsin. Le chef du Gouvernement en retour, a donné des garanties et des instructions afin que ce projet d’intérêt national puisse être réalisé de façon participative.

Le projet de convention de délégation de service public de l’aéroport international de Donsin n’est pas favorablement accueilli par le collectif des syndicats de l’aéronautique civile qui, pour exprimer son mécontentement, annonce un préavis de grève de 48H pour les 11 et 12 octobre.« Ce projet remet en cause un certain nombre de principes qui avaient été arrêtés par la loi N° 2010 du 26 avril 2000 qui stipulait que cette concession devrait concerner l’aéroport de Donsin et de Bobo-Dioulasso. Et dans ce projet de convention l’aéroport de Bobo-Dioulasso a été écarté et cela nous inquiète sérieusement » a souligné Ahmed LAMIZANA, Secrétaire général du Syndicat unique de la météorologie et de l’aviation civile et Porte-parole du collectif des syndicats de l’aéronautique et de l’aviation civile. Un autre élément que le collectif de syndicats reproche à ladite convention est qu’elle ne protégerait pas les emplois et les avantages des travailleurs. « Le contenu de ladite convention de délégation de service public ne garantit pas les emplois, les droits et les avantages acquis des travailleurs. En outre, dans ce projet de délégation de service, la restructuration des structures régaliennes au niveau de l’aviation civile n’est pas assurée ainsi que leur fonctionnement et leur autonomie financière comme l’exigent les institutions internationales comme l’OACI » a poursuivi Ahmed Lamizana.

A l’issue des échanges avec le chef du Gouvernement, les représentants des syndicats ont exprimé leur satisfaction pour l’instauration de ce climat de dialogue. « Nous nous réjouissons déjà du dialogue social qui a été initié depuis que nous avons déposé notre préavis de grève d’abord avec le ministre en charge du transport, ensuite avec le ministre des Infrastructures et aujourd’hui avec son Excellence, Monsieur le Premier Ministre» a souligné Ahmed Lamizana. Il a précisé que la délégation rendra compte à la base qui décidera de la levée ou non du mot d’ordre de grève.

Le ministre des Transports, de la Mobilité urbaine et de la Sécurité routière, Vincent T. Dabilgou s’exprimant au nom du gouvernement, a indiqué que « Son Excellence Monsieur le Premier Ministre en recevant le collectif des syndicats de l’aéronautique civile a voulu monter son ouverture au dialogue. Aussi le projet de construction de l’aéroport de Donsin est un projet d’intérêt national. Les principes qui gouvernent un grand projet comme cet aéroport c’est le principe de participation et d’implication. »

Pour ce faire, le Premier ministre a tenu à rassurer les syndicats de la volonté du gouvernement et du Président du Faso, de faire en sorte que ce projet qui est d’intérêt national soit participatif. « Le Chef du Gouvernement a donné des garanties aux préoccupations des syndicats et a souhaité qu’un document sous forme d’observation lui soit transmis. Il a promis en tant que Chef du gouvernement et responsable de la construction de l’aéroport que ce document sera examiné au très haut niveau. Il a par ailleurs souhaité l’implication des travailleurs au très haut niveau, dans la réalisation de ce projet d’intérêt national » a affirmé le Ministre Dabilgou.

À noter que le Premier ministre a décidé de recevoir ce collectif parce que le projet de construction de l’aéroport de Donsin est rattaché au Premier ministère à travers la MOAD. A ce titre, c’est le chef du gouvernement est donc le porteur de ce dossier.

DCI/PM

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé