Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 
Burkina: l’opposition politique dénonce "l’activisme politique" du Médiateur du Faso et interpelle le chef de l'Etat. 
Burkina: les agents des péages annoncent une grève du 27 février au 1er mars 2020. 
Burkina: plus d’un milliard de dollars, c’est le montant que la Banque mondiale entend apporter pour soutenir les efforts de développement.
Burkina: la Banque mondiale accorde une enveloppe supplémentaire de 700 millions de dollars pour faire face au défi sécuritaire.   

POLITIQUE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience ce vendredi après-midi, une délégation du Congrès des États-Unis d’Amérique en tournée africaine. Il s’agit des membres de la sous-commission Afrique de la Commission Affaires étrangères de la Chambre des Représentants.

« Nous avons eu une rencontre très productive avec le président du Faso qui nous a fait le point de la situation sécuritaire au Burkina et dans la sous-région. Et une fois de retour aux États-Unis, nous prendrons les bonnes décisions et verrons comment étendre le soutien que nous octroyons au Burkina Faso, et intensifier les relations de coopération qui existent entre les États-Unis et le Burkina Faso, en matière de sécurité », a déclaré Karen Bass, la chef de délégation.

Elle a réaffirmé la solidarité de son pays avec le Burkina Faso en ces moments difficiles, et rappelé le soutien des États-Unis à l’Afrique.

« Je suis très heureuse pour les programmes mis en place, particulièrement le MCC qui soutient le développement de l’Afrique et tous les programmes initiés dans le domaine de la sécurité qui vont, au final, contribuer au développement du Burkina Faso et de tout le continent », a dit Karen Bass.

Selon la chef de la délégation, pour établir des relations de coopération avec l’Afrique et participer à la résolution de ses problèmes, il est important d’écouter les Africains. C’est dans cette logique que se situe sa visite au Burkina Faso, dernière étape d’une tournée africaine qui l’a conduite à Djibouti et au Niger.

Direction de la communication de la présidence du Faso

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé