Aujourd'hui,
URGENT
Kantchari: Bapandi Ouoba, policier municipal, tué dans la nuit du 3 au 4 août 2020 à son domicile par des hommes armés non identifiés.
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 
Burkina: le 1er ministre, Christophe Dabiré, a signé le mercredi 29 juillet 2020, un décret portant réouverture des frontières aériennes. 
Covid-19: la République populaire de Chine offre 46 respirateurs au Burkina Faso. 
Ouagadougou: plus de 200 moutons mis en fourrière par la police municipale à la veille de la Tabaski.   
Covid-19: les pertes du tourisme mondial s'élèvent à 320 milliards de dolllars (Organisation mondiale du tourisme).  

©Présidence du Faso

POLITIQUE

La coopération bilatérale entre le Burkina Faso et la France remonte aux années 1960. Cette coopération était surtout articulée autour de cinq axes que sont le soutien à la gouvernance dans tous les secteurs et à l'agriculture, l'appui aux infrastructures d'eau, d'assainissement et d'énergie, le renforcement des secteurs sociaux, la promotion du français et de la diversité culturelle.

Mais avec la situation sécuritaire préoccupante, la coopération entre le Burkina Faso et la France est désormais plus orientée dans le domaine de la Défense, avec un soutien à la lutte contre l'insécurité et le terrorisme au Burkina Faso.

C'est dans cette nouvelle dynamique que s'inscrit la signature en décembre 2018 à Paris, de l'accord intergouvernemental de défense, en vue de renforcer la coopération en matière militaire dans la lutte contre le terrorisme. Cette coopération militaire prend la forme de la formation des Forces de défense et de sécurité, du soutien à leur équipement, et à l'organisation d'opérations conjointes contre le terrorisme.

Luc Hallade pour renforcer l'axe Ouagadougou-Paris

Le nouvel ambassadeur de la République française au Burkina Faso Luc Hallade qui a présenté ce lundi 9 septembre 2019 ses lettres de créances au président du Faso se chargera désormais de veiller au renforcement de la coopération bilatérale d’une manière générale.

Le nouvel ambassadeur de la République française au Burkina Faso Luc Hallade, qui a pour résidence Ouagadougou, est né le 08 mai 1958. Il est conseiller des Affaires étrangères et titulaire d'une maîtrise en Droit et d'un diplôme de l'Institut d'études approfondies de Paris.

Au cours de sa carrière, Luc Hallade a servi son pays comme ambassadeur auprès des Îles Comores, et en République démocratique du Congo (RDC).

Il a également travaillé au ministère français de la Défense, et occupé le poste de Conseiller à la Mission de coopération et d’action culturelle française à Bangui, à Abidjan, et à Yaoundé.

Avant sa nomination, le successeur de Xavier Lapeyre de Cabanes occupait le poste de chargé de la coopération régionale dans la zone de l'océan indien, au sein du ministère français en charge des Affaires étrangères.

Direction de la communication de la présidence du Faso

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Un rapport de l’Assemblée nationale préconise le découplage des législatives et de la présidentielle et la tenue des législatives en 2021 à cause de la situation sécuritaire. Partagez-vous cet avis ?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé