Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: les cas confirmés en Afrique dépassent la barre du million. 
Burkina: la Semaine nationale de la culture ne se tiendra pas en 2020 à cause de la Covid-19 (ministre de la Culture).
Liban : au moins quatre Burkinabè blessés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth (bilan provisoire). 
Liban: les locaux du Consulat honoraire du Burkina Faso endommagés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth. 
Kantchari: Bapandi Ouoba, policier municipal, tué dans la nuit du 3 au 4 août 2020 à son domicile par des hommes armés non identifiés.
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 

©Premier ministère

POLITIQUE

Le Premier Ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré a reçu en début d’après-midi de ce 8 août 2019, Moussa Oumarou, le directeur général adjoint pour les Programmes extérieurs et les partenariats de l’Organisation internationale de Travail. Il s’est agi au cours de cette audience, d’échanger autour de l’appui que peut apporter cette organisation au renforcement du dialogue social au Burkina Faso. Monsieur Moussa Oumarou à sa sortie d’audience, a salué le choix des autorités Burkinabè de promouvoir le dialogue social, qui renforce ainsi le dialogue politique.

Dans le souci de promouvoir le dialogue social au Burkina Faso, et à l’initiative du Premier ministre, il sera organisé demain 9 août 2019, un séminaire gouvernemental sur la question à Ouagadougou. Ce séminaire sera animé par des experts du Bureau international du travail (BIT). C’est dans le cadre de cette rencontre que le directeur général adjoint pour les Programmes extérieurs et les partenariats de l’Organisation internationale du Travail Moussa Oumarou, séjourne dans notre pays, sur invitation du Chef du gouvernement, Christophe Joseph Marie Dabiré. En effet, convaincu que le dialogue social est un puissant instrument dans l’apaisement du climat social dans notre pays, le Premier ministre depuis sa participation à la conférence internationale sur le travail à Genève en juin dernier, avait pris l’engagement de tout mettre en œuvre pour que l’ensemble de son gouvernement s’approprie la philosophie du dialogue social et que tous soient au même niveau de compréhension. Le Chef du Gouvernement à travers cette démarche, démontre une fois de plus, sa volonté de promouvoir un environnement de travail apaisé, pour le bonheur de tous les burkinabè.

Le Directeur général adjoint du Bureau International du Travail salue cette vision des autorités burkinabè, de travailler à consolider le dialogue social. Une démarche inédite selon Moussa Oumarou, est le gage d’un dialogue fructueux capable d’aplanir toutes les difficultés, qu’elles soient politiques, économiques ou sociales.

A la question de savoir si l’Organisation internationale ne s’ingère pas ainsi comme médiateur entre le Gouvernement burkinabè et ses partenaires sociaux que sont les syndicats, Moussa Oumarou a répondu par la négative : le BIT ne dialogue pas à la place des acteurs du dialogue social dans un pays, mais plutôt, il accompagne la volonté de ces acteurs à espérer un climat social apaisé. 

A la suite du séminaire gouvernemental, une autre session sera organisée au profit des partenaires sociaux.

DCI/PM

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir