Aujourd'hui,
URGENT
Burkina : 1 034 609 personnes déplacées internes accueillies dans 257 communes (gouvernement). 
Burkina: au moins 25 terroristes neutralisés les 11 et 13 septembre 2020 dans le Soum et le Loroum (Etat-major des armées).
Burkina: 65 partis politiques soutiennent la candidature du président Roch Kaboré, selon le MPP, parti au pouvoir. 
Elections 2020: la date limite de dépôt le 22 septembre pour les législatives et le 2 octobre pour la présidentielle au Burkina.
Burkina: Ouaga enregistre 541 266 candidatures, soit 41,95% du nombre total pour les concours directs de la Fonction publique/2020.
Burkina: 1 290 142 candidatures enregistrées pour 4 721 postes à pourvoir pour les concours directs de la Fonction publique /2020.
Présidentielle/2020: des jeunes collectent 8 millions de Fcfa pour payer la caution du candidat Roch Marc Christian Kaboré.  
Burkina: l’ancien premier ministre Yacouba Isaac Zida sera investi comme candidat à la présidentielle le 25 septembre.
Burkina: le dialogue avec les groupes armés, une «nécessité humanitaire», selon le CICR.
Justice: le juge des référés ordonne l’interdiction immédiate de l’utilisation de l’identité et du logo du CDP par Mahamadi Kouanda. 

Image d'illustration

POLITIQUE

Ceci est le compte rendu intégral de la première session ordinaire du Secrétariat exécutif permanent de l'Alliance pour la Démocratie et la Fédération - Rassemblement Démocratique Africain (ADF-RDA) tenu le 25 mai dernier. Les participants ont donné à l’occasion leur lecture sur la vie politique nationale.

Le Secrétariat Exécutif Permanent (SEP) de l'Alliance pour la Démocratie et la Fédération - Rassemblement Démocratique Africain (ADF-RDA), issu du 16e Congrès Ordinaire du Parti, s'est réuni en sa première session ordinaire le samedi 25 mai 2019 sous la présidence de Maître Gilbert Noël OUEDRAOGO, Président du Parti. Cette réunion avait inscrit à son ordre du jour plusieurs sujets relatifs à la vie du parti et à la situation politique nationale.

Avant d’aborder les différents points de l’ordre du jour, le SEP a observé une minute de silence, en mémoire de toutes les filles et tous les fils du pays, arrachés à l'affection de la nation, en particulier ceux tombés face au terrorisme.

Évoquant la vie du Parti, le SEP a été informé de la tenue les 23 et 24 mai 2019 d’un atelier de formation des jeunes et des femmes du parti, dans le cadre du renforcement de la participation des femmes et des jeunes dans les processus d’élaboration des politiques publiques des partis politiques, sous l’appui technique et financier de la National Democratic Institute (NDI). Ensuite, un bilan a été fait de la formation sur la communication et le Markéting politique, organisée à l’endroit des militants du parti, en partenariat avec la fondation Friedrich Neumann les 29 et 30 avril 2019 à Ouagadougou. Puis, séance tenante, les secrétaires permanents nouvellement installés ont reçu leurs lettres de missions pour permettre à chaque secrétariat de mener à bien les missions à lui confié, selon les conclusions du congrès de mars dernier.

Concernant l’actualité nationale marquée par la multiplication des attaques terroristes, d’assassinats de fidèles religieux et des crises communautaires, l’Alliance pour la Démocratie et la Fédération – Rassemblement Démocratique Africain (ADF-RDA), par la voix du SEP, présente ses condoléances les plus attristées aux communautés religieuses de notre pays et aux familles respectives des défunts. Que leurs âmes reposent en paix !

Le SEP voudrait inviter les filles et les fils du Burkina Faso à garder l’union sacrée qui les a toujours caractérisés. Car, les terroristes, mus par des projets obscurs et divisionnistes, ont toujours trouvé face à eux, un peuple uni. Confondus dans cet élan, ils tentent de donner une forme nouvelle à leur projet, en s’attaquant désormais à ce qui nous unit le plus : la religion et la vie en communauté. Par ailleurs, le SEP invite pour une énième fois, les gouvernants actuels à tenir leur serment et les promesses faites au peuple Burkinabè qui se sent désabusé. Il tient à rendre un hommage mérité aux forces de défenses et de sécurité qui, malgré les difficultés et le manque notoire de moyens, nous prouvent à travers leurs exploits, qu’ils demeurent des fils intègres de notre nation. 

Sur la question à polémique concernant la construction du nouveau Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Bobo Dioulasso sur un site situé dans la forêt jusque-là classé de Kua, le SEP rappelle que l’ADF-RDA, tout en étant favorable à la construction de ce CHU, reste fondamentalement attachée à la préservation de l’environnement. De ce fait, il invite le gouvernement à identifier un autre site à Bobo-Dioulasso pour sa réalisation. Il voudrait également suggérer au gouvernement de traiter les questions du genre avec plus de responsabilité et de professionnalisme, en privilégiant les conclusions d’études sérieuses et indépendantes des impacts environnementaux et sociaux des projets actuels et ceux à venir. 

Enfin, le SEP invite le gouvernement à prendre les dispositions urgentes pour l’évacuation du Général Djibril BASSOLE, et ce en vue de la manifestation de la vérité dans le dossier pendant devant le Tribunal Militaire. 

Avant de lever sa séance, le SEP a autorisé des missions à l’intérieur et à l’extérieur du pays. Puis, a souhaité une bonne continuation de carême aux fidèles musulmans.

ADF-RDA : Paix – liberté – Justice

Ouagadougou, le 25 mai 2019

Pour le Secrétariat Exécutif Permanent,

  La Secrétaire Générale

 Mme Joséphine DRABO/KANYOULOU

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir