Aujourd'hui,
URGENT
Burkina : 1 034 609 personnes déplacées internes accueillies dans 257 communes (gouvernement). 
Burkina: au moins 25 terroristes neutralisés les 11 et 13 septembre 2020 dans le Soum et le Loroum (Etat-major des armées).
Burkina: 65 partis politiques soutiennent la candidature du président Roch Kaboré, selon le MPP, parti au pouvoir. 
Elections 2020: la date limite de dépôt le 22 septembre pour les législatives et le 2 octobre pour la présidentielle au Burkina.
Burkina: Ouaga enregistre 541 266 candidatures, soit 41,95% du nombre total pour les concours directs de la Fonction publique/2020.
Burkina: 1 290 142 candidatures enregistrées pour 4 721 postes à pourvoir pour les concours directs de la Fonction publique /2020.
Présidentielle/2020: des jeunes collectent 8 millions de Fcfa pour payer la caution du candidat Roch Marc Christian Kaboré.  
Burkina: l’ancien premier ministre Yacouba Isaac Zida sera investi comme candidat à la présidentielle le 25 septembre.
Burkina: le dialogue avec les groupes armés, une «nécessité humanitaire», selon le CICR.
Justice: le juge des référés ordonne l’interdiction immédiate de l’utilisation de l’identité et du logo du CDP par Mahamadi Kouanda. 

POLITIQUE

Le représentant permanent de la Chine auprès des Nations Unies, Ma Zhaoxu, a dit jeudi devant le Conseil de sécurité qu'il est nécessaire de renforcer le soutien apporté à la force conjointe G5 Sahel.

Lors d'une réunion du Conseil de sécurité sur la paix et la sécurité en Afrique, M. Ma a dit que la force conjointe a repris ses opérations au début de cette année et surmonté de nombreuses difficultés telles que la détérioration de la situation en matière de sécurité et l'absence de capacité opérationnelle et d'équipements.

"Cela a démontré la détermination des pays de la région à faire progresser le développement de la force conjointe", a-t-il ajouté.

Le représentant de la Chine a appelé la communauté internationale à continuer à soutenir la force conjointe, ajoutant que la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) doit, conformément aux accords pertinents, continuer à mettre en œuvre le dispositif d'appui en faveur de la force conjointe.

La Chine soutient l'effort financier nécessaire déployé par les Nations Unies pour la force conjointe G5 Sahel, a-t-il réaffirmé.

La Minusma a été créée en 2013 pour soutenir les processus politiques au Mali, visant à assurer la sécurité, la stabilisation et la protection des civils et à promouvoir les droits de l'homme dans le pays africain.

En 2017, cinq pays du Sahel, le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad, ont créé la force conjointe dans le but de faire reculer le terrorisme et le non-respect des droits suite au soulèvement séparatiste des touaregs dans le nord du Mali en 2012.

Xinhua 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir