Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  
Burkina: l'ex Chef de file de l'opposition, Zéphirin Diabré, et son parti l’UPC rejoignent le camp présidentiel.                 
Yagha: des hommes armés sont entrés vers 19h à Tankougounadié. Ils ont malmené la population et emporté 3 motos, a appris Fasozine.   
Yagha: des hommes armés ont enlevé mardi  5 personnes à Boliel avant de se replier dans la nature a appris Fasozine.

POLITIQUE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a accordé une audience, ce lundi dans la matinée, au président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Jean Claude Kassi Brou. Les questions liées à la sécurité et à l’intégration régionale ont été au centre de cette rencontre.

Selon Jean Claude Kassi Brou, « cette audience a été une occasion pour présenter nos condoléances aux autorités et au peuple burkinabè pour l’attaque terroriste survenue le 12 mai 2019 à Dablo qui a entraîné la mort de 6 personnes (…) la CEDEAO a marqué sa solidarité et son engagement à accompagner le Burkina Faso dans la lutte contre l’extrémisme et le terrorisme».

En dépit de la menace sécuritaire, « nous avons le chantier de la construction de l’intégration régionale qui est en cours », a indiqué le président de l’institution communautaire, qui souligne avoir échangé également avec le président du Faso sur l’intégration économique et commerciale, la libre circulation des biens et des personnes, et le projet de la monnaie unique CEDEAO.

« La question de la monnaie unique est un chantier important pour la CEDEAO et nous sommes dans le processus (…) le point des avancées sera fait à la prochaine conférence des chefs d’Etats en juin 2019 », a déclaré le président de la Commission.

 

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir