Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

Nommé par décret le 24 janvier dernier, Lassané Kaboré a été installé dans ses fonctions de ministre de l’Economie, des Finances et du développement ce lundi 28 janvier 2019 par le secrétaire du gouvernement et du Conseil des ministres, Stéphane Sanou.


Après avoir passé plus de trois années à la tête de ce département ministériel, Hadizatou Rosine Coulibaly/Sori dit s’en aller avec le cœur léger avec le sentiment du devoir accompli. Tout en dressant un bilan «positif» de son passage au MINEFID, Rosine Coulibaly fait remarquer que l’action du département aurait pu s’afficher de manière encore plus éclatante si les trois années écoulées n’avaient pas été plombées par les nombreux mouvements sociaux.

«Enfermés dans le confort d’habitudes routinières, certains m’ont refusé le droit de conduire des réformes audacieuses mais nécessaires pour être en phase avec le nouvel ordre économique et les attentes des populations. Que l’histoire me condamne si j’ai eu tort d’indiquer la voie qui m’a semblé la meilleure pour faire face aux défis et améliorer les performances», confie celle qui dit préférer le témoignage de sa conscience à tous les discours qu’on peut tenir sur elle. Toutefois, Rosine Coulibaly invite le personnel à collaborer avec son successeur et promet être disponible pour toutes sollicitations.

Mesurant l’ampleur de la tâche et le poids des responsabilités qui l’attendent, Lassané Kaboré promet de promouvoir une gouvernance vertueuse au sein du département et respectueuse des grandes valeurs du service public. «Nous devons transcender nos divergences, quitter parfois nos certitudes et regarder ensemble dans la même direction. Je ne ménagerai aucun effort pour qu’ensemble, nous puissions dégager par les vertus du dialogue et de la concertation, les voies et moyens à promouvoir pour instaurer un climat social apaisé et propice à la poursuite de notre mission dans l’intérêt supérieur de la nation», promet M. Kaboré.

Ainsi, Lassané Kaboré entend bâtir ses actions autour de six grandes valeurs que sont : le leadership, la vision, la coordination, le partenariat, la bonne gouvernance et la communication. Le nouveau ministre appelle alors à la mobilisation de tous les travailleurs afin de poursuivre le vaste chantier de la transformation structurelle de l’économie au profit du bien-être des Burkinabè.