Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

Le dialogue entre les syndicats du ministère en charge de l’Economie et le gouvernement est aujourd’hui une réalité. Le dialogue annoncé par le président du Faso lors de son grand oral face à la presse la semaine dernière a débuté ce jeudi 28 juin 2018. Le Premier ministre et les membres du gouvernement ont eu des échanges avec la coordination des syndicats dudit ministère sur leur plateforme. Au menu des échanges, la crise qui secoue le ministère.

Le Premier ministre Paul Kaba Thiéba a reçu la coordination des syndicats du ministère de l’Economie, des Finances et du Développement, pour relancer le dialogue pour une sortie de crise. Cette rencontre fait suite à la suspension du mot de grève de la coordination pour répondre à l’appel du président du Faso.

Selon Mathias Kadiogo, porte-parole de la coordination des syndicats, les échanges ont porté sur les fondements de la crise et aussi les solutions de sortie crise envisagées. Sur ce dernier point, à la question de savoir s’il y a eu consensus, le porte-parole de la coordination des syndicats a été on ne peut plus clair: «les discutions se poursuivront dans les jours à venir. Lorsque nous trouverons un terrain d’entente, vous serez informé.» Il dit être rassuré quant à une sortie de crise.

Ce dialogue doit se poursuivre les jours à venir et il portera essentiellement sur leur plateforme qui a été déposée auprès de la présidence du Faso le 14 mars dernier en plus des points supplémentaires qui ont été transmis au chef de l’Etat le 1er juin passé. «Donc, au stade actuel, nous pouvons vous dire que l’entretien s’est bien déroulé et le climat de confiance est en train de s’installer dans la maison» a conclu le porte-parole.