Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  
Burkina: l'ex Chef de file de l'opposition, Zéphirin Diabré, et son parti l’UPC rejoignent le camp présidentiel.                 
Yagha: des hommes armés sont entrés vers 19h à Tankougounadié. Ils ont malmené la population et emporté 3 motos, a appris Fasozine.   
Yagha: des hommes armés ont enlevé mardi  5 personnes à Boliel avant de se replier dans la nature a appris Fasozine.

POLITIQUE

Après les attaques terroristes dont a été victime le Burkina Faso le 2 mars dernier, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) se dit solidaire du Burkina Faso. Le président de la Commission de l’organisation ouest africaine, Monsieur Jean-Claude Brou, l’a annoncé au Président Roch Marc Christian Kabore au cours d’une audience dans l’après-midi de ce 6 mars 2018

Monsieur Jean-Claude Brou a expliqué à la presse à l’issue de l’audience, qu’en qualité de président de la Commission d’une organisation d’intégration régionale qui œuvre pour le rapprochement des peuples, il était tout à fait normal qu’il vienne « apporter toute sa solidarité au peuple et au gouvernement burkinabè consécutivement aux attaques terroristes dont le pays a été l’objet ». C’est un acte odieux et nous le « condamnons avec la plus grande fermeté et nous condamnons tout acte de violence et d’extrémisme », a-t-il précisé.

Monsieur BROU a indiqué avoir saisi l’occasion pour évoquer avec le chef de l’Etat, les actions qui sont menées au niveau de la Commission de la CEDEAO pour gérer le fléau du terrorisme qui affecte tous les pays de l’organisation. Nous avons bien entendu « marqué notre soutien aux activités du G5 Sahel qui devraient contribuer à améliorer la situation sur cette question », a déclaré le président de la Commission de la CEDEAO.

Il a affirmé avoir également évoqué avec le Président du Faso, le mécanisme d’alerte précoce de la CEDEAO. Un mécanisme d’alerte dont la cellule nationale a été installée il y a quelques semaines à Ouagadougou. Monsieur BROU s’est engagé à la rendre opérationnelle afin qu’elle puisse jouer son rôle dans l’architecture de gestion de la sécurité dans l’espace CEDEAO. Le partage d’informations entre les différents pays membres de la CEDEAO a aussi fait l’objet d’échanges entre les deux personnalités en vue de son amélioration. 

« Mais plus important pour nous, a dit Monsieur Jean-Claude BROU, c’était d’apporter notre message de condoléances aux familles qui ont perdu un être cher et un message de soutien aux blessés ». 

Tout en faisant remarquer que « une vie humaine ne se remplace pas », Monsieur Jean-Claude BROU a annoncé « un soutien financier symbolique de la CEDEAO » de 250 000 dollars aux victimes et au ministère de la défense qui a été très affecté par ces attaques.

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir